Un nou­veau Ga­le­ries La­fayette à Pa­ris

● L’en­seigne ou­vri­ra le 12 no­vembre un « pe­tit » grand ma­ga­sin dans le centre com­mer­cial du 15e ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris. ● Il s’éten­dra sur 8.000 mètres car­rés, soit 4.000 de moins que le point de vente de Montparnas­se, au­quel il se sub­sti­tue.

Les Echos - - LA UNE - Phi­lippe Ber­trand @Ber­tra1P­hi­lippe

Après les Champs-Ely­sées, les Ga­le­ries La­fayette ar­rivent au centre com­mer­cial Beau­gre­nelle, dans le 15e ar­ron­dis­se­ment de la ca­pi­tale. Le pe­tit for­mat (pour un grand ma­ga­sin) de 8.000 mètres car­rés oc­cupe les lieux dé­ser­tés par Marks & Spen­cer. Il rem­place l’uni­té de Montparnas­se et mise sur la mode.

Le groupe Ga­le­ries La­fayette pro­cé­de­ra le 12 no­vembre à sa troi­sième ou­ver­ture de l’an­née à Pa­ris, après la vi­trine des Champs-Ely­sées et la fran­chise Ea­ta­ly du Ma­rais, dans le centre com­mer­cial Beau­gre­nelle du 15e ar­ron­dis­se­ment de la ca­pi­tale. Le spé­cia­liste des grands ma­ga­sins bouge ses im­plan­ta­tions au gré de l’évo­lu­tion des zones de cha­lan­dise. Beau­gre­nelle rem­place Montparnas­se. Sous la tour du même nom, le site a vieilli et de grands tra­vaux han­di­ca­pe­ront les com­merces pen­dant de nom­breux mois. « Le tra­fic qui vient de la gare a aus­si di­mi­nué », constate le di­rec­teur des opé­ra­tions, Oli­vier Bron.

« Un équi­libre entre va­leurs sûres et dé­cou­vertes »

Au bord de la Seine, l’en­seigne trouve la clien­tèle des jeunes et des fa­milles du 15e ar­ron­dis­se­ment. Les ache­teurs vien­dront aus­si de tout l’Ouest pa­ri­sien, du 16e ar­ron­dis­se­ment jus­qu’à Bou­logne-Billan­court. L’uni­té de Beau­gre­nelle illustre aus­si l’évo­lu­tion du com­merce. Elle est plus pe­tite de 4.000 mètres car­rés que celle de Montparnas­se. Un en­semble de 400 marques s’ajoute à la cen­taine d’en­seignes du centre com­mer­cial. Les quatre ni­veaux al­ternent cor­ners et es­paces mul­ti­marques.

« Nous avons cons­truit un équi­libre entre les va­leurs sûres et les dé­cou­vertes », ré­sume la di­rec­trice de l’offre du groupe, Ma­rianne Ro­mes­tain. La part belle est faite aux pe­tits créa­teurs. Pas de luxe, en re­vanche, alors même que le centre ac­cueille 30 % de tou­ristes par­mi ses 13 mil­lions de vi­si­teurs an­nuels, se­lon Fabrice Ban­say, le di­rec­teur gé­né­ral de la fon­cière Ap­sys, co­pro­prié­taire du centre.

Le ma­ga­sin bénéficie de l’élé­gance simple de son amé­na­ge­ment : le bois au sol, les por­tants en mé­tal, de grandes ou­ver­tures sur la Seine qui coule au pied de l’im­meuble. « Grand beau », un res­tau­rant 100 % bio, prend place au troi­sième étage. Un bar à ongles s’ins­tal­le­ra au deuxième. Tous les em­ployés se­ront équi­pés de smart­phones qui per­met­tront le paie­ment.

Les Ga­le­ries La­fayette n’in­diquent pas le mon­tant de l’in­ves­tis­se­ment ni l’ob­jec­tif de chiffre d’af­faires. Ap­sys en­vi­sage, de son cô­té, une hausse de 2 mil­lions du nombre an­nuel de clients du centre. ■

Pho­to De­nis Al­lard/RÉA

Les Ga­le­ries La­fayette pren­dront la place de Marks & Spen­cer au sein du centre com­mer­cial Beau­gre­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.