Se faire la belle

Les Inrockuptibles - - Scènes - Fa­bienne Ar­vers

Un ré­veillon en pri­son qui se fi­nit en éva­sion par le théâtre : c’est le mi­racle de Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz. “Dé­jà qu’on est pauvres, si en plus on doit se pri­ver.” Voi­là comment Zé­lie, Bar­ba­ra, Ro­sa, Li­ly et Ma­ry­lou ac­cueillent Fri­da le soir de Noël pour sa pre­mière nuit à la mai­son d’ar­rêt en lui ten­dant un verre d’al­cool dis­til­lé en ca­chette. Faire de la taule, c’est dé­jà pas drôle, mais pour une femme, c’est vrai­ment la double peine. C’est ce qui a mar­qué l’au­teur Mo­ha­med Ka­ci­mi lors des ate­liers d’écri­ture qu’il anime de­puis quelques an­nées à la mai­son d’ar­rêt des femmes de Fleu­ry-Mé­ro­gis : “J’ai vu comment la pri­son ré­agit sur les hommes. Elle les broie, les écrase et en fait des monstres. Elle les fait mon­ter de plu­sieurs crans dans la hié­rar­chie de la vi­ri­li­té. Elle est tout le contraire pour les femmes. Elle les éteint.

Elle nie leur fé­mi­ni­té, leur corps et même leur ma­ter­ni­té. Les femmes ne sont pas cen­sées al­ler en pri­son, aus­si per­sonne ne leur rend vi­site.”

Sous sa plume, cette nuit de Noël per­met à cha­cune d’étof­fer sa part de rêve en la par­ta­geant avec d’autres. Mieux en­core, pour sou­la­ger le choc de Fri­da, bru­ta­le­ment sé­pa­rée de sa fille à qui elle ve­nait d’of­frir On ne ba­dine pas avec l’amour de Mus­set, les voi­là qui s’im­pro­visent ac­trices et se glissent dans la langue de l’au­teur pour ha­bi­ter leurs émo­tions. Epa­tantes sont les ac­trices de Marjorie Na­kache qui signe là son deuxième pro­jet avec Mo­ha­med Ka­ci­mi dans ce Stu­dio Théâtre de Stains qu’elle di­rige de­puis 1984. Un an­crage dans la ci­té qui avait dé­jà don­né lieu, l’an pas­sé, à l’abou­tis­se­ment d’une splen­dide aven­ture, Rê­ver peut-être, pièce co­écrite avec les ha­bi­tants. Qui a dit que la ban­lieue est triste ? Elle est bel et bien le creu­set de la so­li­da­ri­té. Qu’on se le dise…

Tous mes rêves partent de gare d’Austerlitz de Mo­ha­med Ka­ci­mi, mise en scène Marjorie Na­kache. Jus­qu’au 18 no­vembre au Théâtre 13 / Seine, Pa­ris XIIIe et du 27 no­vembre au 2 dé­cembre au Stu­dio Théâtre de Stains

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.