Hen­ry James

Les Pa­piers d’As­pern (Points coll. Si­gna­tures), tra­duc­tion de l’an­glais, adap­ta­tion et pré­face par Jean Pa­vans, 256 p., 8,60 €

Les Inrockuptibles - - Livres - Syl­vie Ta­nette

Une pré­face, une nou­velle tra­duc­tion des Pa­piers d’As­pern et son adap­ta­tion théâ­trale per­mettent de per­cer le se­cret Hen­ry James. Fas­ci­nant.

D’où vient l’ins­pi­ra­tion d’un écri­vain ? Comment se forge un ro­man ? Dans sa pré­face à cette nou­velle édi­tion fran­çaise des Pa­piers d’As­pern, Jean Pa­vans dé­cor­tique la bio­gra­phie d’Hen­ry James pour nous per­mettre d’ap­pro­cher ce mys­tère. Une anec­dote frap­pante en­ten­due par ha­sard, une femme amou­reuse qui in­vite l’au­teur du Tour d’écrou à sé­jour­ner dans son pa­lais vé­ni­tien, le charme en­voû­tant de cette ville. Voi­là trente-cinq ans que Pa­vans tra­duit James, et dans cette pré­face trans­pa­raît sa pas­sion. Les Pa­piers d’As­pern est une sombre et ma­gni­fique his­toire. Dans un pa­lais vé­ni­tien dé­ca­ti, un sé­duc­teur est prêt à tout pour mettre la main sur les car­nets d’un écri­vain mort de­puis long­temps. L’adap­ta­tion théâ­trale qu’en a ti­rée Pa­vans est jointe à ce texte. Les trois textes –pré­face, nou­velle et adap­ta­tion théâ­trale – forment un en­semble co­hé­rent. Une mise en abîme et une ré­flexion sur les dif­fé­rentes lec­tures pos­sibles d’une même oeuvre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.