Place aux étran­gers

VII e , VIII e , XVI e et XVII e

L'Express (France) - Immobilier - - Spécial Immobilier -

Les quar­tiers hup­pés de la ca­pi­tale ont en­core de beaux jours de­vant eux. Les prix se sont en­flam­més en 2017, pour s’éche­lon­ner entre 10000 et 15000 eu­ros le mètre car­ré, voire plus pour les biens ex­cep­tion­nels. Un temps re­ti­rés du mar­ché, les étran­gers re­viennent et n’hé­sitent pas à sur­en­ché­rir pour s’of­frir des ap­par­te­ments luxueux, éga­le­ment convoi­tés par les ex­pa­triés.

Dans le VIIE, « les prix ont rat­tra­pé ceux de 2011 », af­firme Ju­lien Gi­rard, de l’agence Or­pi Champs- de­Mars. Comme la de­mande est forte, « la hausse est loin d’être ter­mi­née », es­time Ré­mi Le­gueux, de l’agence Cen­tu­ry 21 Tour-eif­fel. Les tran­sac­tions au­tour des In­va­lides et du champs de Mars conti­nuent à battre des re­cords. Ré­cem­ment, un couple d’ex­pa­triés, ren­tré de Bel­gique, s’est of­fert un 195-m2, rue Saint-do­mi­nique, pour 2,5 mil­lions d’eu­ros. Tan­dis qu’un 75-m2, rue de Gre­nelle, a ra­pi­de­ment trou­vé pre­neur pour 900000 eu­ros.

Même em­bal­le­ment dans le VIIIE : « Les biens sans dé­faut partent en moins de soixante-douze heures à des prix éle­vés », af­firme Phi­lippe Joffre, de Barnes Saint-ho­no­ré. Rue Lord-by­ron, un 170-m2, do­té d’une ter­rasse de 70 m2, a ain­si trou­vé pre­neur à

2,5 mil­lions d’eu­ros. Pour trou­ver moins cher, mieux vaut mi­ser sur le quar­tier Eu­rope, qui at­tire une clien­tèle jeune à 9000 ou 10000 eu­ros le mètre car­ré.

Le XVIE a re­trou­vé son dy­na­misme. Les ap­par­te­ments fa­mi­liaux sont de nou­veau pris d’as­saut, à des ta­rifs at­tei­gnant 10000 eu­ros le mètre car­ré. « Nous re­ve­nons aux prix d’avant 2012, avec des tran­sac­tions à plus de 2 mil­lions d’eu­ros », constate Thi­bault de Saint-vincent, pré­sident de Barnes. Des mon­tants re­de­ve­nus cou­rants du cô­té de la Muette. Ave­nue Ra­phaël, un 225-m2 s’est ven­du à 3,5 mil­lions d’eu­ros. Le XVIE sud, moins cher, bé­né­fi­cie éga­le­ment de l’en­goue­ment. « Les prix y at­teignent 10000 eu­ros le mètre car­ré », af­firme Fré­dé­ric Saa­da, de l’agence Or­pi S-im­mo. Tel ce 28-m2, ave­nue de Ver­sailles, cé­dé 280000 eu­ros.

Cô­té XVIIE, la de­mande de­vient pres­sante. Les quar­tiers hup­pés de l’ar­ron­dis­se­ment, comme la Plai­neMon­ceau et les Ternes, pour­suivent leur as­cen­sion, à des prix su­pé­rieurs à 10000 eu­ros le mètre car­ré. Mais ce sont les Ba­ti­gnolles qui bougent le plus : avec l’ar­ri­vée de la ci­té ju­di­ciaire, une nou­velle clien­tèle de pri­mo-ac­cé­dants à fort pou­voir d’achat – avo­cats, ma­gis­trats – a fait son ap­pa­ri­tion, prête à payer 9000 eu­ros le mètre car­ré pour s’y ins­tal­ler. Les Epi­nettes res­tent moins chères : un ac­qué­reur vient de s’y of­frir un 50-m2 à ré­no­ver pour 385000 eu­ros. « Des prix in­ima­gi­nables voi­là un an » s’étonne Tho­mas Ber­tin, de l’agence La­fo­rêt Le­vis. Proches du XVIIIE, les portes de Saint- Ouen et de Cli­chy at­tirent les bo­bos. « C’est comme le Ma­rais d’il y a trente ou qua­rante ans », s’en­thou­siasme Syl­vain Noual­let, 0di­rec­teur de l’agence Or­pi Noual­let Im­mo­bi­lier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.