BEAUX HO­RI­ZONS

CANNES

L'Express (France) - Immobilier - - Nice Cannes Antibes Immobilier -

Les agents can­nois ont le sou­rire. Sur la my­thique Croi­sette, les biens conti­nuent de s’ar­ra­cher à des prix éle­vés. « Nous sommes en avance sur nos ob­jec­tifs de l’an­née », s’en­thou­siasme Syl­vain Boi­chut de l’agence John Tay­lor. Mal­gré d’ex­cel­lentes ventes, Jean- Ch­ris­tophe Hym, de l’agence Eu­ro­pa, pré­fère, lui, res­ter pru­dent : « Le mar­ché du très haut de gamme, qui com­mence aux alen­tours de 3 mil­lions d’eu­ros, est loin d’être eu­pho­rique », constate-t-il. Il n’em­pêche. Si­tué au n° 7 du cé­lèbre front de mer, un pro­gramme neuf vient d’écou­ler sans pro­blème ses ap­par­te­ments luxueux au prix moyen de… 34000 € le mètre car­ré ! Non loin de là, ce grand 3-pièces de 90m2 a été ache­té pour 1,7 mil­lion d’eu­ros par un in­ves­tis­seur fran­çais. Soit une moyenne 18800 € le mètre car­ré « seule­ment » ! Il est vrai qu’il était à ré­no­ver en­tiè­re­ment…

Il suf­fit de s’éloi­gner du front de mer pour que les ta­rifs com­mencent à bais­ser. Au coeur du centre-ville, à deux pas de la rue d’an­tibes, ce jo­li 2pièces de 40 m2 si­tué au troi­sième étage sans as­cen­seur d’un im­meuble an­cien s’est par exemple ven­du au prix à peine né­go­cié de 280000 € (7000 € le mètre car­ré). Vers l’est, les quar­tiers ver­doyants de Mont­fleu­ry et de la Basse- Ca­li­for­nie sé­duisent une clien­tèle plus âgée qui ap­pré­cie d’être à quelques mi­nutes à pied du centre-ville. Au der­nier étage d’une ré­si­dence avec parc et pis­cine, ce grand 3-pièces de 74m2 avec une ter­rasse of­frant la vue sur la mer a ain­si été ac­quis pour 530000 € par un re­trai­té fran­çais ( 7 160 € le mètre car­ré).

Les prix grimpent quand on prend de l’al­ti­tude : « La col­line de la Ca­li­for­nie et Su­per- Cannes res­tent, avec la Croi­sette, les sec­teurs les plus re­cher­chés par les riches étran­gers », ana­lyse à ce pro­pos Pa­trick Mon­ta­von, de l’agence de la Ca­li­for­nie. Dans une ré­si­dence avec un grand parc agré­men­té d’une pis­cine, des Sué­dois se sont of­fert un 3-pièces de 130 m2 pour leur re­traite. Une grande ter­rasse, la vue sur la mer, de belles pres­ta­tions… Le prix : 1,4 mil­lion d’eu­ros (10700 € le mètre car­ré). Non loin de là, une su­perbe villa de 250 m2 nan­tie d’un ter­rain de 3000 m2 avec pis­cine et vue im­pre­nable sur la baie de Cannes a été ac­quise pour 5,5 mil­lions d’eu­ros. Syl­vain Boi­chut note éga­le­ment le re­tour de la clien­tèle du Moyen- Orient : « La moi­tié des ap­par­te­ments du pro­gramme neuf 87 So­li­gny [NDLR : une ré­si­dence de luxe si­tuée dans un grand parc] a été ache­tée par des in­ves­tis­seurs des Emi­rats au prix moyen de 20000 € le mètre car­ré. »

Pour trou­ver des prix plus rai­son­nables, il faut pros­pec­ter vers l’ouest, du cô­té du bou­le­vard Car­not ou de la com­mune voi­sine du Can­net, où une mai­son de 146m2 avec un jar­din de 260 m2 est, par exemple, par­tie à 630000 €. A ce prix, le bien était à ré­no­ver. En pour­sui­vant vers l’ouest, le long du lit­to­ral, on re­joint le quar­tier de Cannes-la Boc­ca. « Les prix y ont ces­sé de bais­ser, mais ils res­tent rai­son­nables », pré­cise Ju­lien Roche, de l’agence Cen­tu­ry 21. Sauf à la Croix- des- Gardes, un sec­teur huppé qui de­meure aus­si co­té que la Ca­li­for­nie. C’est ici, dans une ré­si­dence de grand stan­ding avec pis­cine, qu’un re­trai­té s’est of­fert un 190-m2 en étage éle­vé avec ter­rasse et vue sur la Grande Bleue pour la ba­ga­telle de 1,6 mil­lion d’eu­ros (8421 € le mètre car­ré) ! Dans le centre-ville de la Boc­ca, un se­nior plus mo­deste a cra­qué pour ce 3-pièces de 70 m2 jouis­sant éga­le­ment de la vue sur la mer. Le prix : 260000 € (3 700 € le mètre car­ré). Le bien est à deux pas de la plage…

34 000 € C’est le prix du mètre car­ré au n° 7 du cé­lèbre front de mer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.