LES ÉCHOPPES ONT UN SUC­CÈS FOU

JÉRICHO, LA TROM­PETTE, FÉ­TILLY

L'Express (France) - Immobilier - - La Rochelle Immobilier -

Au sud du parc Char­ruyer, le pou­mon vert de la pré­fec­ture de Cha­rente-ma­ri­time, à deux pas de la plage de la Concur­rence, les mai­sons cos­sues qui s’alignent le long de l’al­lée du Mail sont pri­sées des fa­milles ro­che­laises ai­sées. « Les plus grandes d’entre elles s’ar­rachent au- des­sus du mil­lion d’eu­ros », pré­vient Geof­froy Mar­chal, di­rec­teur des agences la Bourse

de l’im­mo­bi­lier. L’une d’entre elles, en­tiè­re­ment ré­no­vée, de 250m2, avec 400 m2 de jar­din, a été ac­quise pour 1,8 mil­lion d’eu­ros par un couple de Pa­ri­siens. « Pour trou­ver net­te­ment moins cher, il faut se ra­battre sur les ventes de biens à ré­no­ver », conseille Gilles Des­val­lois, des agences Or­pi. Le long de la même ave­nue pay­sa­gée, une de­meure de 170m2 né­ces­si­tant un sé­rieux ra­fraî­chis­se­ment, avec jar­din de belle taille, n’a par exemple trou­vé pre­neur qu’à 800000 €. En re­mon­tant vers le nord, rue de Mis­sy, dans un sec­teur à l’ur­ba­nisme hé­té­ro­clite où les pe­tites mai­sons in­di­vi­duelles cô­toient les grands en­sembles se­mi-ré­cents, une mai­son cos­sue des an­nées 1900, d’une sur­face de 165m2 avec un jar­din de 500m2, est par­tie à 590000 € au lieu des 620000 € de­man­dés : le bien était éga­le­ment à ra­fraî­chir. Cô­té ap­par­te­ments, le prix moyen de l’an­cien en bon état tombe ra­re­ment sous la barre des 3000 € le mètre car­ré. Ave­nue Jean-Gui­ton, dans une mai­son an­cienne de plain-pied, un 31-m2 en par­fait état a par exemple été ache­té pour 102000 € par un in­ves­tis­seur (3290 € le mètre car­ré, par­king com­pris).

A me­sure que l’on pro­gresse vers le nord, les pe­tites mai­sons de plain-pied, ap­pe­lées « échoppes », se mul­ti­plient. Do­tées d’une belle hau­teur sous pla­fond, elles pos­sèdent en gé­né­ral une grande pièce à vivre, 2 chambres et un jar­di­net. A deux pas du tri­bu­nal de grande ins­tance, une échoppe de 78 m2 agré­men­tée d’un jar­din de 135 m2 s’est ven­due en quelques jours pour le prix rai­son­nable de 248000 €. « Les ac­qué­reurs pré­voient de construire un étage sup­plé­men­taire à l’édi­fice », com­mente l’agent qui s’est oc­cu­pé de la tran­sac­tion. Au nord du parc Char­ruyer, dans le quar­tier Trom­pette, une mai­son en­tiè­re­ment ré­no­vée de 145 m2, avec des pres­ta­tions haut de gamme, a, elle, at­teint 455000 €. Dans le quar­tier voi­sin de Fé­tilly, une échoppe des an­nées 1980 com­pre­nant deux stu­dios at­te­nants, d’une sur­face to­tale de 130 m2, avec un jar­din pay­sa­ger de 300 m2, a été cé­dée à une fa­mille de qua­dras pour 389000 €. Le bien avait fait, lui aus­si, l’ob­jet d’une très belle ré­no­va­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.