BELLES DE NUIT

L'Express (France) - L’Express diX - - Le Guide Exposition -

« La place Blanche a mau­vaise mine. […] Il est cinq heures. Pa­ris s’éveille » , chan­tait Jacques Du­tronc en 1968. Une dé­cen­nie plus tôt, le pho­to­graphe sué­dois Ch­ris­ter Ström­holm ( 19182002) im­mor­ta­lise, sans ju­ge­ment et tout en dé­li­ca­tesse, ces « filles dont le mal­heur a vou­lu qu’elles naissent dans un corps de gar­çon » . Amou­reux de la ca­pi­tale, où il vé­cut de nom­breuses an­nées, il a par­ta­gé le quo­ti­dien et le même hô­tel que les trans­sexuels de Pi­galle. Cette sé­rie, Les Amies de la place Blanche, la plus connue de l’ar­tiste, est ex­po­sée à Vi­chy dans le cadre du fes­ti­val Por­trait( s)*. On y dé­couvre des jeunes femmes aux re­gards char­bon­neux, per­son­na­li­tés aus­si belles qu’émou­vantes, usant d’ar­ti­fices et de gestes hy­per­fé­mi­nins pour sus­ci­ter le dé­sir. Leurs vi­sages in­tem­po­rels et trou­blants ques­tionnent notre to­lé­rance, droit dans les yeux. L’oeuvre en noir et blanc de Ström­holm, maître de la pho­to­gra­phie scan­di­nave, en­tre­lace le réel et une vi­sion poé­tique, han­tée par la mé­lan­co­lie. Oi­seau de nuit, il ex­plore la mar­gi­na­li­té, l’en­fance, la ville, sur les­quels il pose un re­gard pro­fond et sans conces­sion. NA­THA­LIE MAR­CHET­TI * Jus­qu’au 10 sep­tembre. www.ville-vi­chy. fr/ agen­da/ fes­ti­val- por­traits-2017

SA­BRI­NA. cli­ché ti­ré de la sé­rie Les Amies de la place Blanche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.