Une Saou­dienne dans les cou­loirs de la mort

L'Express (France) - - La Semaine - C. G.

Se­ra-t-elle la pre­mière femme exé­cu­tée en rai­son de son en­ga­ge­ment en fa­veur des droits hu­mains en Ara­bie saou­dite ? Des femmes y ont dé­jà été condam­nées à mort pour meurtre, tra­fic de drogue ou ter­ro­risme, mais ja­mais en­core pour contes­ta­tion pa­ci­fique. Is­raa Al-Ghom­gham de­vait com­pa­raître la se­maine pas­sée de­vant la Cour cri­mi­nelle spé­ciale. Elle n’a pas été pré­sen­tée au tri­bu­nal, ce qui in­quiète les or­ga­ni­sa­tions de dé­fense des droits de l’homme. Le pro­cès a été ajour­né au 13 jan­vier 2019. L’ac­ti­viste a été ar­rê­tée le 6 dé­cembre 2015 avec son ma­ri pour avoir par­ti­ci­pé, au prin­temps 2011, à des ma­ni­fes­ta­tions pa­ci­fiques de la mi­no­ri­té chiite à Al-Qa­tif, ain­si que pour avoir fil­mé et pos­té sur les ré­seaux so­ciaux des images de ces ras­sem­ble­ments. Ac­cu­sée de « ral­lie­ment à une en­ti­té ter­ro­riste vi­sant à créer le chaos et l’agi­ta­tion dans le royaume », elle en­court la peine ca­pi­tale. Le 20 no­vembre, Am­nes­ty In­ter­na­tio­nal a dé­voi­lé des té­moi­gnages de tor­ture et de har­cè­le­ment sexuel de mi­li­tantes in­car­cé­rées pour avoir fait cam­pagne en fa­veur du droit des femmes. Ces af­faires écornent en­core da­van­tage l’image de ré­for­ma­teur culti­vée par le prince hé­ri­tier Mo­ham­med ben Sal­mane, quelques se­maines à peine après le meurtre bru­tal du jour­na­liste Ja­mal Kha­shog­gi, dont il est soup­çon­né d’être le com­man­di­taire.

Ma­ni­fes­ta­tion Ras­sem­ble­ment de sou­tien à Is­raa Al-Ghom­gham de­vant l’am­bas­sade d’Ara­bie saou­dite, à Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.