“Sa­me­di pro­chain, on re­vient avec des armes”

Les gi­lets jaunes, et par­mi eux les plus vio­lents, pré­parent la suite. Les forces de l’ordre re­doutent que les af­fron­te­ments ne fassent des morts.

L'Express (France) - - France - Par Anne Vi­da­lie, avec Be­noist Fech­ner, Claire Hache et Bo­ris Thio­lay

es images de voi­tures brû­lées, d’agences ban­caires pillées et de bar­ri­cades dres­sées dans la ca­pi­tale s’es­tompent à peine que, dé­jà, l’an­goisse et la ten­sion grimpent à nou­veau : que se pas­se­ra-t-il le week-end pro­chain ? La ca­pi­tale vi­vra-t-elle une troi­sième jour­née de sac­cage, noyée sous les gaz la­cry­mo­gènes ? Gen­darmes et po­li­ciers

Lde­vront-ils su­bir en­core les as­sauts de cas­seurs dé­chaî­nés? « Si on ne re­prend pas la main, un flic ou un gi­let jaune va y lais­ser la vie, et per­sonne ne pour­ra dire qu’on ne l’a pas vu ar­ri­ver », pré­dit un spé­cia­liste du main­tien de l’ordre.

Le bi­lan du week-end écou­lé est dé­jà lourd : à Mar­seille, une oc­to­gé­naire, tou­chée par une gre­nade la­cry­mo­gène en fer­mant les vo­lets de son

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.