Ba­ba de bé­bé

Avec Jeanne Her­ry ris­quait un mé­lo dé­ma­go sur l’adop­tion. Au contraire, son film in­tel­li­gent émeut. Dé­cryp­tage.

L'Express (France) - - Culture - PAR CHRIS­TOPHE CAR­RIÈRE

On ne ci­te­ra pas les noms, mais ces jour­na­listes, ré­pu­tés pour avoir la dent dure, n’en me­naient pas large à la fin de la pro­jec­tion de presse de Pu­pille*. La lu­mière ral­lu­mée, ils étaient tous en larmes, le vi­sage ra­va­gé par l’émo­tion. C’est rare. Ex­cep­tion­nel, même. Comme le film de Jeanne Her­ry, qui ra­conte le che­min par­cou­ru par Théo, bé­bé né sous X, et Alice (Elo­die Bou­chez), qui se bat de­puis dix ans pour adop­ter un en­fant, avant que les deux ne se ren­contrent en­fin.

Sur un su­jet pa­reil, Jeanne Her­ry pre­nait un sa­cré risque. Plu­tôt en­cen­sée pour son pre­mier long-mé­trage, Elle l’adore (2014), elle se sa­vait at­ten­due au tour­nant. Le pu­blic ai­mant brû­ler ce qu’il a ado­ré, elle au­rait été mise au bû­cher si elle avait cé­dé à une dé­ma­go­gie sen­ti­men­ta­liste. Ce ne se­ra donc pas le cas. Ova­tion­né après chaque avant-pre­mière, Pu­pille va ac­cu­mu­ler les no­mi­na­tions aux Cé­sars. La réa­li­sa­trice n’au­ra que ce qu’elle mé­rite. Pour ac­cou­cher de sa mer­veille, elle a tra­vaillé dur.

Des mois de re­cherches, de ren­contres, avant de pas­ser un an à écrire le scé­na­rio… Le pro­jet l’a lit­té­ra­le­ment hap­pée, en­glou­tie. « Un jour­na­liste m’a fait re­mar­quer qu’il était amu­sant qu’une femme née sous les pro­jec­teurs s’in­té­resse à l’ac­cou­che­ment sous X », dé­clare-t-elle en pre­nant son pe­tit dé­jeu­ner. Pré­ci­sion d’im­por­tance : Jeanne Her­ry est la fille de Miou-Miou et de Ju­lien Clerc. L’as­cen­dance peut ai­der mais la ci­néaste n’est pas du genre à al­ler vers la fa­ci­li­té. Par exemple, après Elle l’adore, elle au­rait très bien pu cé­der aux si­rènes d’im­po­santes so­cié­tés qui lui pro­po­saient de grosses co­mé­dies, ou même de prendre les rênes d’une sé­rie in­ter­na­tio­nale consa­crée aux mar­chands d’armes. Au lieu de ce­la, elle a ten­té d’adap­ter Le Quai de Ouis­tre­ham, de Flo­rence Au­be­nas, avec son ac­trice fé­tiche, San­drine Ki­ber­lain, sans réus­sir à en ob­te­nir les droits. Elle a éga­le­ment mis en scène une pièce de théâtre, L’Or et la paille, de Ba­rillet et Gré­dy ; tour­né deux épi­sodes de la sé­rie Dix pour cent (sai­son 2) et lu des livres, des bandes des­si­nées, à la re­cherche d’une his­toire qui, comme elle dit, « l’al­lu­me­rait de l’in­té­rieur ».

Le mes­sage d’une amie lais­sé sur sa boîte vo­cale la lui ap­porte : « On m’a ap­pe­lée, ils ont un bé­bé pour moi, un bé­bé né en France. Je le vois dans quatre jours. Si tout va bien, il est chez moi dans une se­maine. » Fas­ci­née par le mé­lange d’eu­pho­rie et de pa­nique éprou­vé par sa co­pine, la réa­li­sa­trice veut en sa­voir plus. « J’étais cu­rieuse, se sou­vient-elle. D’abord frap­pée par la ri­chesse émo­tion­nelle que doit re­pré­sen­ter un ac­cou­che­ment sous X, puis im­pa­tiente de creu­ser ce qui se dé­roule

Jus­tesse Alice (Elo­die Bou­chez), mère adop­tante, et Jean (Gilles Lel­louche), as­sis­tant fa­mi­lial.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.