Taxe Ga­fa, beau­coup de bruit pour rien

L'Express (France) - - La Semaine - B. M.

Le choc de l’an­nonce, la min­ceur des re­cettes. Pour fi­nan­cer les quelque 10 mil­liards d’eu­ros de me­sures de sou­tien au pou­voir d’achat mises sur la table dans l’ur­gence pour cal­mer la co­lère des gi­lets jaunes, le gou­ver­ne­ment a sor­ti du pla­card la fa­meuse taxe Ga­fa. Dès le 1er jan­vier, la France ponc­tion­ne­ra les pla­te­formes du nu­mé­rique qui réa­lisent plus de 750 mil­lions d’eu­ros de chiffre d’af­faires. Cet im­pôt de­vrait rap­por­ter 500 mil­lions d’eu­ros, d’après le mi­nistre de l’Eco­no­mie, Bru­no Le Maire. Beau­coup d’ar­gent vu des ronds-points, mais une goutte d’eau pour les comp­tables pu­blics : 500 mil­lions d’eu­ros, c’est 0,7 % des ren­trées de l’im­pôt sur le re­ve­nu, ou en­core 0,3 % seule­ment des re­cettes de TVA. C’est aus­si cinq fois moins que les mon­tants al­loués par l’Etat à la culture et à peine une se­maine du bud­get an­nuel dé­dié à l’in­ser­tion, à la so­li­da­ri­té et à l’éga­li­té des chances. Un coup de pub qui ne ré­sout en rien la ques­tion de l’op­ti­mi­sa­tion fis­cale des géants du nu­mé­rique. Sous l’im­pul­sion de Pierre Mos­co­vi­ci, com­mis­saire eu­ro­péen aux Af­faires éco­no­miques et fi­nan­cières, Pa­ris a ba­taillé pen­dant des mois pour im­po­ser une taxe Ga­fa à l’échelle eu­ro­péenne. Sans suc­cès, l’Al­le­magne re­dou­tant un re­tour de bâ­ton des Etats-Unis avec la mise en place de droits de douane sur l’au­to­mo­bile. Tout reste donc à faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.