MIKE POM­PEO

Libération - - MONDE -

chef de la di­plo­ma­tie amé­ri­caine, mer­cre­di soir à Séoul Les Etats-Unis af­firment avoir «bon es­poir» que «l’es­sen­tiel du désar­me­ment» nu­cléaire de la Co­rée du Nord puisse in­ter­ve­nir d’ici la fin du man­dat de Do­nald Trump, qui s’achève en 2020, a dé­cla­ré mer­cre­di soir à Séoul le chef de la di­plo­ma­tie amé­ri­caine, Mike Pom­peo. A Sin­ga­pour, Kim Jong-un et le pré­sident des Etats-Unis ont si­gné mar­di un texte com­mun dans le­quel la Co­rée du Nord s’en­gage en fa­veur d’une «dé­nu­cléa­ri­sa­tion com­plète». Cette for­mu­la­tion vague, qui re­prend d’an­ciennes pro­messes de Pyon­gyang ja­mais res­pec­tées, a été cri­ti­quée par de nom­breux ex­perts car elle ne men­tionne pas les condi­tions clés de Wa­shing­ton, à sa­voir que la dé­nu­cléa­ri­sa­tion soit aus­si «vé­ri­fiable et ir­ré­ver­sible». In­ter­ro­gé sur cette ab­sence, Pom­peo s’est mon­tré très aga­cé, as­su­rant que le ca­rac­tère «vé­ri­fiable et ir­ré­ver­sible» était in­clus de fac­to dans le terme «com­plète».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.