Qual­comm : acte fi­nal ?

L'Informaticien - - L’ACTU DU MOIS -

Ce mois de mars marque- t- il la fin des pré­ten­tions de Broad­com sur Qual­comm ? Après avoir vu ses deux offres re­je­tées, l’en­tre­prise ba­sée à Sin­ga­pour au­rait pu pro­fi­ter des élec­tions au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du concep­teur des Snap­dra­gons, fin mars, pour pla­cer ses can­di­dats. Il en avait bien l’in­ten­tion. Mais c’était sans comp­ter sur l’in­ter­ven­tion de Do­nald Trump en per­sonne ! Dans un dé­cret en date du 12 mars, le Pré­sident des États- Unis bloque l’opé­ra­tion de ra­chat, in­ter­dit toute opé­ra­tion de ce type et dis­qua­li­fie les can­di­dats de Broad­com au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de Qual­comm. Cette dé­ci­sion est jus­ti­fiée par les im­pli­ca­tions d’un tel ra­chat sur la sé­cu­ri­té na­tio­nale, l’ad­mi­nis­tra­tion es­ti­mant que le ra­chat de Qual­comm par une en­tre­prise étran­gère ris­que­rait de re­tar­der ses tra­vaux sur la 5G et donc de don­ner un avan­tage à d’autres pays sur les États- Unis. Broad­com a très ra­pi­de­ment an­non­cé qu’il se sou­met­trait à la vo­lon­té pré­si­den­tielle… sa­chant qu’il pré­pare la re­lo­ca­li­sa­tion de son siège social aux États- Unis, une bar­rière de moins pour qui veut ra­che­ter une en­tre­prise amé­ri­caine, Qual­comm par exemple.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.