4,34 mil­liards d’eu­ros d’amendes

L'Informaticien - - L’ACTU DU MOIS -

Vous avez ai­mé l ’ amende de 2,4 mil­liards d’eu­ros in­fli­gée par la Com­mis­sion eu­ro­péenne à Google sur le dos­sier Shop­ping ? Vous al­lez ado­rer le dos­sier An­droid ! L’ins­tance eu­ro­péenne a bat­tu son pré­cé­dent re­cord, gra­ti­fiant le géant amé­ri­cain d’une contra­ven­tion de 4,34 mil­liards de dol­lars. Après une longue en­quête et des an­nées de né­go­cia­tions in­fruc­tueuses, la Com­mis­sion eu­ro­péenne com­mu­ni­quait en avril 2016 ses griefs à Google, lui re­pro­chant d’abu­ser de sa po­si­tion do­mi­nante sur le mar­ché des sys­tèmes d’ex­ploi­ta­tion mo­biles. Et ce afin de pous­ser ses propres ap­pli­ca­tions et ser­vices. Ain­si, Moun­tain View obli­geait les construc­teurs de smart­phones sous An­droid à pré­ins­tal­ler Search et Ch­rome comme condi­tion à l’ob­ten­tion d’une li­cence d’uti­li­sa­tion du Play Store. Il est éga­le­ment ac­cu­sé d’avoir payé cer­tains pour qu’ils ins­tallent ex­clu­si­ve­ment ses propres ap­pli­ca­tions sur leurs ter­mi­naux et d’avoir fait obs­tacle à la com­mer­cia­li­sa­tion d’ap­pa­reils tournant avec des forks d’An­droid. Des pra­tiques an­ti­con­cur­ren­tielles, écrit la Com­mis­sion. « Google a uti­li­sé An­droid comme un moyen de ci­men­ter la do­mi­na­tion de son mo­teur de re­cherche. Ces pra­tiques ont pri­vé les ri­vaux de la pos­si­bi­li­té d’in­no­ver et de ri­va­li­ser sur le fond. Ils ont re­fu­sé aux consom­ma­teurs eu­ro­péens les avan­tages d’une concur­rence ef­fec­tive dans l’im­por­tante sphère mo­bile. Ce­ci est illé­gal en ver­tu des règles an­ti­trust de l’UE » , sou­tient la com­mis­saire à la concur­rence, Mar­grethe Ves­ta­ger. L’amende de 4 342 865 000 eu­ros est à la me­sure des re­ve­nus pu­bli­ci­taire de Google sur les mo­bile An­droid en Eu­rope. Mais ce n’est pas fi­ni ! La Com­mis­sion planche tou­jours sur un dos­sier brû­lant qui pour­rait bien dé­pas­ser ce nou­veau re­cord. En ef­fet, la troi­sième ac­cu­sa­tion porte sur le coeur de mé­tier même de Google, sa prin­ci­pale source de re­ve­nus : la pu­bli­ci­té et tout par­ti­cu­liè­re­ment Ad­sense. Il fau­dra sans doute at­tendre l’été pro­chain pour connaître le dé­noue­ment de cette énième af­faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.