« L’AF­FAIRE DIA­GEO A ÉTÉ UN VRAI COUP DE TONNERRE »

GIAN­MA­RIA PE­RAN­CIN, PRÉ­SIDENT DU SUGEN ET NOU­VEAU PRÉ­SIDENT DE L’USF

L'Informaticien - - À LA UNE -

« En 2017, l’USF a clai­re­ment ex­pli­qué son op­po­si­tion aux ac­cès in­di­rects, mais nous n’avions pas de re­tours de la part de SAP sur cette ques­tion et l’af­faire Dia­geo a été un vrai coup de tonnerre dans l’éco­sys­tème SAP au ni­veau mon­dial. Au ni­veau du Sugen – ré­seau d’une ving­taine de groupes uti­li­sa­teurs SAP dans le monde – nous avons écrit à SAP afin de chan­ger les choses face à cette crise de confiance qui, dans un cer­tain sens, met­tait SAP en péril. En oc­tobre, SAP s’est tour­né vers le Sugen afin de lan­cer des work­shops pour tra­vailler sur la pro­chaine évo­lu­tion du li­cen­cing SAP. De no­vembre à avril, ces tra­vaux ont pu avan­cer jus­qu’à la pu­bli­ca­tion par SAP d’un mo­dèle le 10 avril. Je pré­cise : ce mo­dèle a été des­si­né et dé­fi­ni uni­que­ment par SAP mais nous avons pu l’in­flé­chir sur cer­tains points et ce tra­vail conti­nue. Ce mo­dèle n’est pas obli­ga­toire, mais nous res­tons vi­gi­lants et sommes prêts à re­mon­ter tout dys­fonc­tion­ne­ment à SAP. Le nou­veau mo­dèle a le mé­rite de pro­po­ser une so­lu­tion, certes per­fec­tible, à cette pro­blé­ma­tique des ac­cès in­di­rects. Il le lé­gi­time d’une cer­taine fa­çon, ce qui est un pro­blème, mais nous avons lan­cé une mis­sion de dé­cryp­tage avec un groupe d’ad­mi­nis­tra­teurs USF, les­quels tra­vaillent sur ce texte afin de li­vrer à nos membres des re­com­man­da­tions vis- à- vis du mo­dèle pro­po­sé. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.