« LES ÉDI­TEURS CHERCHENT À TI­RER UN MAXI­MUM DE PRO­FITS DE LEUR BASE INS­TAL­LÉE »

L'Informaticien - - À LA UNE -

EM­MA­NUEL GAU­DIN, CO- PRÉ­SIDENT D’EU­ROCIO

« L’ori­gine de ces pra­tiques est liée au fait que les édi­teurs sont en train de chan­ger de mo­dèle éco­no­mique pour al­ler vers le Cloud. Or, pas­ser d’un mo­dèle avec des re­ve­nus ba­sés sur des in­ves­tis­se­ments et de la main­te­nance à un mo­dèle pu­re­ment ba­sé sur l’abon­ne­ment est un chan­ge­ment pro­fond d’un point de vue fi­nan­cier et avec des ac­tion­naires qui conti­nuent d’exi­ger des taux de crois­sance sou­te­nus. Dans cette phase de trans­for­ma­tion, ces édi­teurs cherchent donc à ti­rer un maxi­mum de pro­fits de leur base ins­tal­lée, comme c’est ty­pi­que­ment le cas d’Oracle ou de SAP qui, de­puis 2 à 3 ans, en met­tant en place de nouveaux mo­dèles de ta­ri­fi­ca- tion ou en in­ter­pré­tant leurs mo­dèles de li­cences. C’est le cas du concept des ac­cès in­di­rects, ou en­core de nouveaux mo­dèles ba­sés sur des tran­sac­tions plu­tôt qu’une fac­tu­ra­tion à l’uti­li­sa­teur chez SAP. Ces mo­dèles cen­sés ré­pondre aux pro­blèmes ac­tuels, en­gendrent en fait énor­mé­ment d’autres li­tiges ou de risques de sur­fac­tu­ra­tion sur les­quels les com­mu­nau­tés de DSI sont vi­gi­lantes. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.