EX­TRAIT

Lire - - Rentrée Littéraire -

« La mu­sique a le pou­voir de dis­si­per les té­nèbres, de nous ar­ra­cher à notre tris­tesse, à nos an­goisses, à notre pes­si­misme et de nous in­suf­fler la joie de vivre, le bon­heur d’exis­ter, d’être ici et main­te­nant ; sans elle, le coeur de l’homme se­rait une pla­nète sans vie. Et on ne sau­rait pos­sé­der une chaîne hi­fi d’aus­si bonne qua­li­té sans écou­ter Re­vol­ver des Beatles, sans lais­ser le disque tour­ner in­las­sa­ble­ment sur la pla­tine, sans scru­ter la po­chette, la photo au ver­so et les quatre gar­çons qui ont chan­gé le monde, l’ami­tié qui les liait, les ren­dait pour ain­si dire in­vin­cibles et dé­cu­plait leur éner­gie créa­trice. Re­gar­der et écou­ter. Face A : Tax­man, Elea­nor Rig­by, I’m On­ly Sleeping. Le qua­trième mor­ceau s’in­ti­tule Love You To, com­po­sé par Har­ri­son. Nous ne le sau­tons ja­mais, fi­dèles et ré­so­lus que nous sommes, c’est in­té­res­sant, di­sons-nous, très in­té­res­santes, ces in­fluences in­diennes, rien à voir avec les trucs qui ont du suc­cès, mais c’est très bien, George, on peut t’ap­pe­ler George, n’est-ce pas, très bonne chan­son, peut-être pas très en­traî­nante, mais tu te cherches, tu es sans doute un peu trop sé­rieux, mais à part ça, t’es un brave gars, comme di­rait Ás­mun­dur. » (p. 367)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.