Tu veux sa­voir?

Lire - - Jeunesse - Es­pion­nage in­time par 144 p., l’Ecole des loisirs, 12,80 (dès 13 ans)

Lu­nettes de so­leil roses, re­gard pé­tillant, voi­ci la flam­boyante Su­sie Mor­gens­tern. En qua­rante ans, la plus américaine des ro­man­cières de lit­té­ra­ture jeu­nesse en France a pu­blié plus de cent vingt titres. Une fois en­core, elle a concoc­té un de ces textes joyeux dont elle a le se­cret, un de ces textes où l’on rit et où l’on pleure à deux pages d’in­ter­valle à peine. La fa­mille Blanc est une fa­mille par­faite : les ados parlent et plai­santent avec leurs pa­rents, le pe­tit frère les énerve au­tant qu’il les émeut, la tante est ri­go­lote et libre, la grand­mère est plom­bier… La vie pour­rait être pai­sible si Ma­rie, la mère, n’avait pas dé­ci­dé d’of­frir à sa fille, An­gé­lique, un jour­nal in­time, et si cette ma­man n’avait pas le mau­vais goût de fu­mer. Car voi­là, la fu­meuse laisse des traces de cendres dans le fa­meux jour­nal in­time… An­gé­lique com­prend que sa mère l’es­pionne. Hor­reur! Ma­ligne, elle com­mence à s’in­ven­ter une vie. Com­ment va ré­agir Ma­rie quand elle va lire que sa col­lé­gienne de fille boit du whis­ky avec un in­con­nu qu’elle ac­cepte de suivre ? Quelle se­ra sa sur­prise en dé­cou­vrant qu’elle sèche les cours ? Qu’elle passe des après-mi­di avec des hommes de l’âge de son père ? Su­sie Mor­gens­tern a de la suite dans les idées quand il s’agit d’in­ven­ter une vie de dé­bauche. Ce ro­man pé­tillant parle de la fa­mille, de l’ado­les­cence, des pa­rents. L’uti­li­sa­tion de ce car­net dans l’in­trigue re­nou­velle le genre du jour­nal in­time qui com­mence à de­ve­nir en­va­his­sant dans les rayons de lit­té­ra­ture jeu­nesse ! Ra­phaële Botte

Su­sie Mor­gens­tern,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.