Si­lence

Lire - - Magazine -

Au-de­là des films de gang­sters, l’oeuvre de Mar­tin Scor­sese a tou­jours ex­plo­ré les thèmes de la croyance, de la ré­demp­tion et de l’iden­ti­té à tra­vers la foi, abor­dant même de ma­nière très ex­pli­cite la ques­tion re­li­gieuse. Après La Der­nière Ten­ta­tion du Ch­rist, Kun­dun et A tom­beau ou­vert, le ci­néaste adapte ain­si la fresque du Ja­po­nais Shû­sa­ku En­dô, Si­lence, pa­rue dans les an­nées 1960. Au XVIIe siècle, deux mis­sion­naires jé­suites por­tu­gais (An­drew Gar­field et Adam Dri­ver) partent au Ja­pon pour re­trou­ver la trace d’un homme d’Eglise (Liam Nee­son), dont on n’a plus de nou­velles, et évan­gé­li­ser la po­pu - la­tion lo­cale en proie à la ré­pres­sion. Mais ce voyage tour­ne­ra mal. Jus­qu’à l’apos­ta­sie ? Beau­coup trop lent et ré­pé­ti­tif dans sa pre­mière moi­tié – bien que soi­gné dans sa mise en scène –, Si­lence gagne heu­reu­se­ment en in­té­rêt par la suite en abor­dant plus fron­ta­le­ment les dif­fé­rences cultu­relles, la ma­nière d’in­ter­pré­ter la vo­lon­té di­vine et la ques­tion du si­lence – tant du Sei­gneur qui ne dit mot, que de ceux qui re­fusent de le tra­hir par la pa­role. Ma­lade et in­tri­guant. (En salles le 8 fé­vrier)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.