Di­co (men­suel) des citations

Chaque mois, Lire vous pro­pose une sé­lec­tion des citations les plus belles et les plus frap­pantes. Pour in­vi­ter à pen­ser et à dé­cou­vrir…

Lire - - Magazine -

On ne connaît pas for­cé­ment le sort qu’on mé­rite. Les mo­ments qui changent une vie — une conver­sa­tion avec un in­con­nu à bord d’un ba­teau, par exemple — doivent tout au ha­sard. Et pour­tant, per­sonne ne vous écrit une lettre, ou ne vous choi­sit comme ami, sans une bonne rai­son.” JESSIE BUR­TON, Les Filles au lion, Gal­li­mard “Croire qu’une lettre jo­li­ment tour­née tou­che­ra le coeur de la cible, c’est au fond croire à la lit­té­ra­ture. C’est la do­ter de pou­voirs ra­tion­nels ou ma­giques. C’est être convain­cu qu’elle est ca­pable de chan­ger le lec­teur.” BER­NARD PIVOT, La mé­moire n’en fait qu’à sa tête, Al­bin Mi­chel “Le bon fu­nam­bule sait qu’en réa­li­té le vide est en haut.” ALEJANDRO PALOMAS, Une mère, Cherche mi­di « La son­ne­rie d’un té­lé­phone en pleine nuit, c’est tou­jours bru­tal. Ce­la peut faire pen­ser à quel­qu’un qui es­saie­rait de dé­mo­lir le monde à l’aide d’une lourde barre de fer. » HARUKI MURAKAMI, Des hommes sans femmes, Bel­fond “Il existe des livres qui font res­sen­tir un amour plus in­tense que ce­lui qu’on a connu, un cou­rage plus grand que ce­lui dont on a fait preuve. C’est l’ef­fet que doit pro­duire l’art : il dé­passe l’ex­pé­rience per­son­nelle, il fait at­teindre des li­mites in­con­nues aux corps, aux nerfs, au sang.” ERRI DE LUCA, La Na­ture ex­po­sée, Gal­li­mard “L’art est un in­cen­die qui naît de ceux qu’il brûle.” GUILLAUME MUSSO, Un ap­par­te­ment à Pa­ris, XO Edi­tions « Si seule­ment on sa­vait s’ai­mer au­tant que se fâ­cher, em­bel­lir au­tant qu’en­lai­dir, don­ner et prendre du plai­sir au­tant que don­ner et prendre des coups. » ZERUYA SHALEV, Dou­leur, Gal­li­mard « Les contrats, c’est comme le ma­riage, ça sert sur­tout en cas de di­vorce. » TAN­GUY VIEL, Ar­ticle 353 du Code pé­nal, Les Edi­tions de Mi­nuit « Une bi­blio­thèque est un en­droit où l’on trouve ce qu’il nous faut au mo­ment op­por­tun. » ARTURO PÉREZ-REVERTE, Deux Hommes de bien, Seuil “La plu­part des gens consacrent toute leur éner­gie à es­sayer de chan­ger les autres, alors que la seule per­sonne que l’on peut vrai­ment chan­ger, c’est soi-même.” J. P. DELANEY, La Fille d’avant, Ma­za­rine “Le mort est la proue d’un na­vire qui fend la vie et lui ôte un mo­ment tout son sens, puis la trans­forme en une éter­ni­té lu­mi­neuse, mais ce­la se pro­duit si loin de nous que nous ne le voyons pas. Nous ne voyons pas que la vie est tou­jours plus grande. JÓN KAL­MAN STEFÁNS­SON, La Me­sure de l’Uni­vers, Gal­li­mard

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.