La règle du jeu

Le dra­ma­turge avait le gé­nie des ré­pliques, comme le montrent son unique ro­man – en­fin ré­édi­té – et le re­cueil de ses pièces en un acte.

Lire - - Biographie Théâtre - Sa­cha GUI­TRY

Le théâtre a en com­mun avec le ca­si­no d’être une af­faire de jeu. Et de mise – qu’elle soit « en scène » ou en je­tons dé­po­sés sur un ta­pis vert. Et s’il y a bien quel­qu’un pour re­lier ces deux do­maines, c’est Sa­cha Gui­try – dont on fête le soixan­tième an­ni­ver­saire de la mort. On s’en ren­dra compte en (re)li­sant Mé­moires d’un tri­cheur, son unique ro­man, pa­ru en 1935, dont il si­gna l’an­née sui­vante la gé­niale adap­ta­tion ci­né­ma­to­gra­phique, Le Ro­man d’un tri­cheur. Ce mo­no­logue re­pose sur une scène ini­tiale mo­ra­le­ment pa­ra­doxale. Enfant, le hé­ros et nar­ra­teur de ce so­li­loque a eu la mau­vaise (ou, plu­tôt, bonne) idée de dé­ro­ber « huit sous dans le ti­roir­caisse » de l’épi­ce­rie fa­mi­liale afin de s’ache­ter des billes. Il fut alors pu­ni de ce mal­en­con­treux lar­cin en étant, pour le re­pas, pri­vé de cham­pi­gnons. Mais ces der­niers étaient vé­né­neux, et, du jour au len­de­main, voi­là le gar­çon­net de 12 ans or­phe­lin. Il constate alors : « Oui, j’étais vi­vant parce que j’avais vo­lé. De là à en conclure que les autres étaient morts parce qu’ils étaient hon­nêtes… » Ce se­ra le dé­but d’un par­cours haut en cou­leur entre Pa­ris et Mo­na­co – où notre homme trou­ve­ra un poste de crou­pier – lors du­quel il va mettre au point des stra­ta­gèmes pour de­ve­nir un gé­nie de la triche. Mais gare aux femmes, ain­si qu’au goût du jeu…

En outre, on au­ra plai­sir à se plon­ger dans la ving­taine de Pièces en un acte si­gnées Gui­try réunies en un vo­lume. L’es­sen­tiel de ce­lui- ci est com­po­sé de brèves co­mé­dies en vers libres ( Une lettre bien ta­pée, Un type dans le genre de Na­po­léon, Deux Cou­verts…) ; y fi­gurent aus­si un drame pas­sion­nel ( Le KWTZ, écrit à 20 ans), un hom­mage en rimes à Ed­mond Ros­tand ( Le Mot de Cam­bronne) et di­verses fan­tai­sies (dont le sa­vou­reux L’Ecole des phi­lo­sophes). Gui­try le pro­li­fique s’avère in­éga­le­ment ins­pi­ré, mais on trou­ve­ra des ré­pliques sai­sis­santes. Comme celle-ci, ti­rée d’Une paire de gifles : « On ne prend pas un bai­ser à une femme à moins d’être une brute, un gou­jat, ou bien à moins d’être un no­vice. » Baptiste Li­ger

HHHH Mé­moires d’un tri­cheur par Sa­cha Gui­try, 128 p., Om­ni­bus, 14 €

HHH Pièces en un acte par Sa­cha Gui­try, 548 p., Om­ni­bus, 22 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.