Le sens du com­bat

Lire - - Bd -

L’au­teure est ita­lienne, l’his­toire est es­pa­gnole, la fable est uni­ver­selle. Comme la li­ber­té. Ver­dad n’a pas un pré­nom or­di­naire : sa mère a connu l’ex­pé­rience uto­pique de Monte Ve­ri­tà, cette com­mu­nau­té li­ber­taire du Tes­sin qui a fé­con­dé une par­tie de l’art mo­derne mais échoué à ac­cou­cher d’une ré­vo­lu­tion po­li­tique. Sa fille s’en­gage dans le com­bat des anar­chistes ca­ta­lans pen­dant la guerre ci­vile. Lo­re­na Canottiere pour­rait nous ra­con­ter ça de ma­nière réa­liste(-so­cia­liste), avec des cou­leurs trop sombres et des slo­gans trop clairs. Ici, c’est tout le contraire : le des­sin vous saute aux yeux, comme une re­narde ru­sée, dans un crayon­né très co­lo­ré, fié­vreux et en­chan­teur, l’his­toire est trans­per­cée de re­tours en ar­rière, le texte s’en­vole épi­so­di­que­ment dans des poèmes dont l’am­biance gra­phique tranche sur le reste du ré­cit. La meute au­ra rai­son de la com­bat­tante so­li­taire, mais l’au­teure est là pour ter­mi­ner sur la re­narde de la fable – « parce que je ne peux pas croire que tout est vain ». Qu’il y ait des oeuvres écrites et des­si­nées pour le dire, le ra­con­ter, le chan­ter té­moigne, en ef­fet, de ce que tout n’est pas vain. Pas­cal Ory

HHH Ver­dad par Lo­re­na Canottiere, tra­duit de l’ita­lien par Ila­ria Gau­diel­lo et Jean-Marc Thié­baut, 160 p., Ici Même, 24 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.