En­voyés spa­tiaux

Plu­sieurs ou­vrages pa­rais­sant cet au­tomne nous donnent ren­dez-vous dans les étoiles. Un ailleurs pour mieux re­trou­ver son hu­ma­ni­té?

Lire - - La Tendance -

Sou­ve­nez-vous du cé­lèbre slo­gan pu­bli­ci­taire d’Alien: « Dans l’es­pace, per­sonne ne vous en­tend crier » . Aus­si, dans ces circonstan­ces, mieux vaut- il pas­ser par l’écrit, comme le montrent plu­sieurs au­teurs pré­sents en li­brai­ries cet au­tomne, nous of­frant de re­vi­go­rantes ré­flexions sur cet in­fi­ni­ment grand qui nous dé­passe.

Quel que soit le genre qu’il aborde, le philosophe et ro­man­cier Vincent De­le­croix aime al­lier gra­vi­té et lé­gè­re­té. C’est une nou­velle fois le cas pour son der­nier ro­man, As­cen­sion (Gal­li­mard). Ici, l’aréo­page com­man­dé par Ha­rold Point­dex­ter s’ap­prête à dé­col­ler pour une ul­time mis­sion sur la sta­tion spa­tiale in­ter­na­tio­nale. Dans la fu­sée, on trou­ve­ra un Amé­ri­cain pro­tes­tant, un Russe or­tho­doxe, un Mexi­cain ca­tho­lique, une femme énig­ma­tique et un Fran­çais, juif athée et écri­vain. Dans la pre­mière par­tie du ro­man (l’en­traî­ne­ment et l’en­vol), il est l’in­trus. Dans la se­conde moi­tié (le re­tour sur Terre), l’équi­page fan­tasque est de­ve­nu une com­mu­nau­té d’an­gois­sés, d’exal­tés. On dé­clame de la lit­té­ra­ture russe, on drague la seule femme à bord et on dis­serte sur… la re­li­gion. Car dans le Très-Haut, la mis­sion a em­bar­qué un pas­sa­ger clan­des­tin, mais pres­ti­gieux… LA TÊTE DANS LES ÉTOILES

Ha­sard de l’édi­tion, « As­cen­sion » est éga­le­ment le titre de la pre­mière par­tie d’Un as­tro­naute en Bohème (Cal­mann-Lé­vy), pre­mier ro­man de l’Amé­ri­cain d’ori­gine tchèque Ja­ro­slav Kal­far. Le nar­ra­teur, Ja­kub Pro­chaz­ka, est dé­si­gné, en ce prin­temps 2018, pour une mis­sion so­li­taire de huit mois dans l’es­pace, mais l’élan de notre homme se brise au bout de treize se­maines. Il ap­prend en ef­fet que sa femme le quitte. La tête dans les étoiles, Ja­kub re­vi­site alors son his­toire et celle de son pays. Et, comme chez Vincent De­le­croix, ap­pa­raît un pas­sa­ger clan­des­tin (dé­ci­dé­ment…). Ob­jet lit­té­raire hy­bride et lou­foque, ce ro­man à la fois psy­cho­lo­gique et phi­lo­so­phique nous pro­pose une ap­proche po­li­tique de l’es­pace. NOU­VELLES FRON­TIÈRES

Trois fois lau­réat du prix Ne­bu­la (sa­luant outre-At­lan­tique le ro­man le plus « no­va­teur » du genre), Kim Stan­ley Ro­bin­son fut ain­si ré­cem­ment dis­tin­gué pour l’ex­cellent 2312 (Actes Sud). L’Amé­ri­cain y pour­suit son tra­vail sur les nou­velles fron­tières is­sues de la « co­lo­ni­sa­tion spa­tiale » . Son in­trigue dé­ve­loppe à l’échelle de ce méta-monde fu­tu­riste les en­jeux de notre pla­nète: guerres na­tio­na­listes sur fond de per­pé­tuels chan­ge­ments cli­ma­tiques, vieux sys­tèmes ca­pi­ta­listes sur Terre et mo­dèles uto­piques sur Sa­turne ou Ju­pi­ter, le tout avec des hommes qui vivent plu­sieurs siècles de­puis qu’ils ré­sistent aux ra­dia­tions.

En­fin, la fic­tion n’em­pêche pas un rap­pel du réel et on au­ra ain­si plai­sir à dé­cou­vrir le ré­cit de la mis­sion de l’as­tro­naute Tho­mas Pes­quet dans l’es­pace. Il a en ef­fet confié son ex­pé­rience – et ses sept an­nées de pré­pa­ra­tion – à Re­por­ters sans fron­tière. C’est ain­si qu’on peut se dé­lec­ter des images, prises en ape­san­teur, et de ses com­men­taires, réunis dans le vo­lume an­nuel des 100 pho­tos pour la li­ber­té de la presse (RSF). Le pré­ten­du loin­tain n’a peut-être ja­mais été si proche.

Hu­bert Ar­tus

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.