Un « autre com­men­ce­ment »

Höl­der­lin, pro­phète d’une re­li­gion nou­velle pour ex­pli­quer l’en­ga­ge­ment na­zi de Hei­deg­ger? Cette hy­po­thèse in­édite, pro­po­sée par le char­gé de re­cherche, ouvre le dé­bat.

Lire - - Idées - Ch­ris­tian SOMMER

Peut- on étu­dier la pen­sée de Hei­deg­ger sans être ob­nu­bi­lé par la ques­tion de son en­ga­ge­ment na­zi? Au­teur d’un éclai­rant Hei­deg­ger, Aris­tote, Lu­ther, Ch­ris­tian Sommer re­lève le dé­fi en abor­dant, sans es­qui­ver pour au­tant la di­men­sion po­li­tique, la pen­sée du « se­cond Hei­deg­ger » . Ce­lui qui, après avoir re­non­cé à ache­ver Etre et Temps, ac­cepte, avant de dé­mis­sion­ner au bout d’un an, les fonc­tions de rec­teur de son uni­ver­si­té. Puis s’ins­crit au par­ti Na­zi et se re­plie dans une sé­rie de mé­di­ta­tions en fugues, si­non en fuite, conduites no­tam­ment dans les Ap­ports à la phi­lo­so­phie (ré­di­gé dans les an­nées 1930, mais pu­blié en 1989). Cette hy­po­thèse de lec­ture montre que la re­va­lo­ri­sa­tion d’une pa­role my­thique ca­rac­té- ris­tique de la pen­sée hei­deg­gé­rienne (et post-nietz­schéenne), qui ne se­rait ni idéo­lo­gique ni ir­ra­tion­nelle, trouve son mo­tif prin­ci­pal dans la re­lec­ture hei­deg­gé­rienne de la poé­sie d’Höl­der­lin. Elle se tra­dui­rait, même si Hei­deg­ger ne re­pren­drait pas l’ex­pres­sion à son compte, par une « ré­ac­tua­li­sa­tion théo­lo­gi­co-po­li­tique de la tra­gé­die » . Le chaî­non man­quant – le « mis­sing link » , écrit Sommer – re­liant le théo­lo­gique au po­li­tique se­rait à cher­cher du cô­té de cette « re­my­tho­lo­gi­sa­tion » .

On peut dès lors tracer plus pré­ci­sé­ment les contours de cet « autre com­men­ce­ment » dont Hei­deg­ger se fait l’an­non­cia­teur. En re­lèvent, entre autres, l’an­nonce d’un der­nier Dieu post­chré­tien, les consi­dé­ra­tions mé­ta­po­li­tiques sur la pos­si­bi­li­té de l’exis­tence d’une communauté au­then­ti­que­ment po­li­tique et sur le rap­port au temps et à l’his­toire qu’exige l’avè­ne­ment d’un nou­veau rap­port à l’être dé­les­té de la mé­ta­phy­sique du vieux monde, etc. Le néo­phyte au­ra un peu de mal à se frayer un che­min dans ces pages où l’on ex­plique par­fois l’obs­cur par le plus obs­cur. Il ne faut sans doute pas en faire grief à Ch­ris­tian Sommer qui veut sans doute trop en dire, même s’il au­rait pu évi­ter d’abu­ser des tics d’une écri­ture as­sez ty­pique des spé­cia­listes du su­jet, tels la mul­ti­pli­ca­tion des al­lu­sions au pré­ten­du bien connu des études hei­deg­gé­riennes et des termes al­le­mands en in­cise. Mais il au­ra pour ver­tu de nous faire re­plon­ger dans Etre et Temps. Jean Mon­te­not

HH My­tho­lo­gie de l’évé­ne­ment. Hei­deg­ger avec Höl­der­lin par Ch­ris­tian Sommer, 300p., PUF, 26 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.