Ma­dame sans Jane

Une re­lec­ture d’Or­gueil et pré­ju­gés de Jane Aus­ten, avec in­ver­sion des rôles, dans le New York d’au­jourd’hui.

Lire - - Fantasy - Lynn MESSINA Ma­rie Le­che­va­lier

Branle-bas de com­bat au mu­sée Long­bourn! Le pen­thouse du Ne­ther­field, pres­ti­gieux hô­tel de New York, est en­fin oc­cu­pé. Et pas par n’im­porte quel client : une riche et pé­tillante hé­ri­tière du nom de Char­lotte Bing­ston, sur­nom­mée Bin­gley. Sur­vol­té, le di­rec­teur du mu­sée, Mr Me­ry­ton, dé­boule au ser­vice dé­ve­lop­pe­ment des frères Bethle. Il faut en ef­fet pro­fi­ter de cette au­baine pour col­lec­ter de nou­veaux fonds. Il charge alors l’aî­né, le char­mant John, di­rec­teur de la po­li­tique du mé­cé­nat, de con­tac­ter Bin­gley sur-le-champ avant que d’autres ins­ti­tu­tions ne la cour­tisent. Le ga­la du mu­sée ar­rive à point nom­mé. Et lorsque l’hé­ri­tière fait son ap­pa­ri­tion, Ben­net Bethle croise le re­gard hau­tain d’une jeune femme l’ac­com­pa­gnant, Miss Dar­cy Fitz­william…

Phé­no­mène d’au­toé­di­tion outre-At­lan­tique, Pré­ju­gés et or­gueil n’est autre – comme son titre l’in­dique – qu’une re­lec­ture du clas­sique de la lit­té­ra­ture ro­man­tique si­gné Jane Aus­ten. Le pa­ri de sa dis­ciple Lynn Messina, au­teure d’une dou­zaine de ro­mans, ne manque pas de pa­nache. Au dé­but, le lec­teur est un peu dé­sta­bi­li­sé, s’éver­tuant à ré­ta­blir les cor­res­pon­dances entre chaque per­son­nage et à re­cons­truire le sché­ma ori­gi­nel d’Or­gueil et pré­ju­gés. Bien sûr, les hé­ros de cette ver­sion mo­derne ne peuvent pas être aus­si vi­brants d’émo­tion que les lé­gen­daires époux Dar­cy, et il ne faut pas cher­cher à re­trou­ver ici le style d’Aus­ten. Tou­te­fois, dans cette sym­pa­thique ver­sion 2.0, la ro­man­cière amé­ri­caine ac­corde tout pou­voir aux femmes for­tu­nées, en ajou­tant au ré­cit un grain de ma­lice, d’au­to­dé­ri­sion et d’hu­mour, à l’image du tru­cu­lent Mr Me­ry­ton, al­ter ego de l’ex­cen­trique Mrs Ben­net. Pur exer­cice dit de « feel good » , Pré­ju­gés et or­gueil pro­pose un agréable voyage ré­gres­sif et sen­ti­men­tal. L’en­semble n’as­pire à rien d’autre qu’à of­frir un jo­li mo­ment de lec­ture-dé­tente, dé­nué de pré­ten­tion. A dé­gus­ter, évi­dem­ment, avec une tasse de thé !

HH Pré­ju­gés et or­gueil (Pre­ju­dice and Pride) par Lynn Messina, tra­duit de l’an­glais (EtatsU­nis) par Lau­ra Bour­geois, 352p., Le­duc.s/Di­va Romance, 18 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.