Comme dans une bulle

Le beau por­trait d’une ado­les­cente ti­raillée entre ses com­plexes dans la vie réelle et son sta­tut de ve­dette de la BD sur la Toile.

Lire - - Fantastique Romance - Fran­ces­ca ZAPPIA

Créa­trice d’une BD po­pu­laire in­ti­tu­lée « La mer in­fer­nale » , Eli­za poste chaque se­maine de nou­velles planches en ligne pour sa com­mu­nau­té de plu­sieurs mil­lions de lec­teurs. Le phé­no­mène est d’une telle am­pleur qu’elle tient à gar­der son iden­ti­té ci­vile se­crète. Seuls deux amis blo­gueurs qu’elle n’a ja­mais ren­con­trés dans la « vraie vie » sont dans la confi­dence. Sa fa­mille ne com­prend pas son com­por­te­ment d’er­mite scot­ché à son écran. L’ « hy­per­con­nec­ti­vi­té » d’Eli­za ré­vèle pa­ra­doxa­le­ment un mal-être. Au ba­hut, l’ado­les­cente est éteinte, trans­pa­rente. Jus­qu’à ce que dé­barque au ly­cée un nou­vel élève, aus­si ta­ci­turne qu’elle…

Sou­te­nue par John Green, l’Amé­ri­caine Fran­ces­ca Zappia (dé­jà re­mar­quée avec Je t’ai rê­vé) livre avec Eli­za et ses Monstres un ro­man tou­chant sur le rap­port à la créa­tion, les dif­fé­rences de gé­né­ra­tions, la va­leur des ami­tiés (ou iden­ti­tés) vir­tuelles et réelles sans ou­blier le pre­mier grand amour. Outre la plume dé­li­cate de l’au­teure, on ap­pré­cie­ra la pré­sence dans ces pages des il­lus­tra­tions de « La mer in­fer­nale ». Fran­ces­ca Zappia a d’ailleurs pous­sé le jeu plus loin et les lec­teurs an­glo­phones pour­ront dé­cou­vrir sur Watt­pad les écrits de son hé­roïne sous le titre Chil­dren of Hyp­nos ! Ma­rie Le­che­va­lier

HHHII Eli­za et ses Monstres (Eli­za and Her Mons­ters)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.