Le tour­billon de la vie

Bru­no COMBES La se­conde chance, ce sont ces sen­ti­ments qui, trente ans après une pre­mière idylle, peuvent en­core re­naître.

Lire - - Sf/fantasy Romance -

Tout le monde connaît la chan­son : « On s’est connus, on s’est re­con­nus / On s’est per­dus de vue… » À 16 ans, Ca­mille et Ste­phen se pro­mettent un amour éter­nel. Et s’aiment à Ar­ca­chon, sur la dune du Pi­lat… Près de trente ans passent. Ca­mille pour­suit une brillante car­rière d’avo­cate à Pa­ris. Mère de deux en­fants, elle exerce son mé­tier avec pas­sion dans le ca­bi­net fon­dé avec son ma­ri. Ste­phen, lui, est veuf et élève seul sa fille. Pro­prié­taire de plu­sieurs librairies, il par­tage son exis­tence entre la France et le Royau­meU­ni. Quand la vie les réunit à nou­veau, Ca­mille et Ste­phen ne peuvent ré­sis­ter aux émo­tions qui res­sur­gissent. Mais ce der­nier, re­fu­sant de vivre dans l’ombre de leur amour, lui im­pose de choi­sir. Dé­chi­rée, Ca­mille perd pied et pro­voque un ac­ci­dent de voi­ture…

Ré­vé­la­tion de l’au­toé­di­tion fran­çaise, Bru­no Combes s’était fait connaître avec Seule­ment si tu en as en­vie…, dont il pro­pose une sorte de suite in­ti­tu­lée Parce que c’était toi…, plu­tôt agréable, et que l’on peut lire de ma­nière tout à fait in­dé­pen­dante. L’au­teur s’at­tache ain­si à ces deux âmes qui, en re­vi­vant au pré­sent l’amour pas­sé, violent et sal­va­teur, vont trou­ver le che­min qui doit être le leur. « L’en­fance n’est ni nos­tal­gie, ni ter­reur, ni pa­ra­dis per­du, ni Toi­son d’or, écri­vait Georges Pe­rec, mais peut-être ho­ri­zon, point de dé­part, co­or­don­nées à par­tir des­quelles les axes de ma vie pour­ront trou­ver leur sens. » Ma­rie Le­che­va­lier

HHIII Parce que c’était toi… par Bru­no Combes, 328 p., Michel La­fon, 17,95 E

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.