In­va­sion USA

Un es­sai as­sez convain­cant sur les cli­chés ra­cistes dans l’his­toire du ci­né­ma hol­ly­woo­dien et leurs consé­quences po­li­tiques.

Lire - - Histoire - Pierre CONESA Bap­tiste Li­ger

Hit­ch­cock di­sait, à juste titre, que « plus réus­si est le mé­chant, plus réus­si se­ra le film ». Aus­si, Hol­ly­wood a com­pris que, pour fa­bri­quer des hé­ros, il fal­lait uti­li­ser des fi­gures né­ga­tives no­tables. Et, consciem­ment ou pas, la « machine à rêves » a abu­sé des cli­chés ra­cistes – on peut re­mon­ter ain­si à

Nais­sance d’une na­tion de D. W. Grif­fith, dont l’im­por­tance l ’ im­por tance ar­ti­sar t i s - tique ne doit pas faire ou­blier une évo­ca­tion di­sons contes­table des agis­se­ments du KKK… Voi­là l’un des axes de l’es­sai de Pierre Conesa, Hol­ly­war, qui re­vi­site ici plus d’un siècle d’his­toire du sep­tième art amé­ri­cain pour dé­mon­ter quelques ar­ché­types et leurs évo­lu­tions. Du « Peau-Rouge » sau­vage au « Jaune » fourbe en pas­sant par le « Ba­sa­né » tra­fi­quant la­ti­no, le « Com­mu­niste » tou­jours « froid et cal­cu­la­teur », le « Pe­tit Fran­çais » lâche ou le ter­ro­riste « Ara­bo-Ira­no-mu­sul­man ».

Au- de­là de cette ty­po­lo­gie, l’au­teur dé­crypte les causes et les consé­quences de ces fi­gures ca­ri­ca­tu­rales dans un sys­tème de pro­pa­gande po­li­tique. Si Conesa tape sou­vent juste – mal­gré quelques pe­tites er­reurs fac­tuelles –, on re­gret­te­ra qu’il n’ait pas eu une ré­flexion plus es­thé­tique sur les films et n’ait pas da­van­tage in­sis­té sur cer­tains re­tour­ne­ments so­cio­lo­giques. Pour des rai­sons com­mer­ciales ou de po­li­ti­que­ment cor­rect – l’un n’em­pêche pour­tant pas l’autre…

Hol­ly­war. Hol­ly­wood, arme de pro­pa­gande mas­sive par Pierre Conesa, 224 p., Ro­bert Laf­font/ Le monde comme il va, 18 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.