Idéo­lo­gie ma­chi­niste

Sé­bas­tien CHAR­LÉ­TY L’ou­vrage de ré­fé­rence sur le saint-si­mo­nisme, à l’ori­gine du sys­tème tech­no­cra­tique.

Lire - - Histoire - M.R.

Vous qui ne li­rez ja­mais une ligne de Saint-Si­mon – le pe­tit-ne­veu du duc –, ne re­non­cez pas à tout sa­voir avoir sur le saint-si­mo­nisme. Vous qui, pa­ri­siens, ne connais­sez de Char­lé­ty que le stade, li­sez sans re­tard l’ou­vrage que cet his­to­rien ou­blié consacre aux étranges aven­tures des fi­dèles d’Hen­ri de Saint-Si­mon, ce ré­for­ma­teur so­cial aux idées aus­si pé­remp­toires que far­fe­lues.

Saint-Si­mon, c’est le scien­tisme por­té à l’in­can­des­cence. Que l’or­ga­ni­sa­tion so­ciale se mo­dèle sur la ra­tio­na­li­té in­dus­trielle, que cha­cun soit ré­tri­bué en fonc­tion de ses ca­pa­ci­tés, que l’ami­tié gou­verne les rap­ports entre les hommes, et le bon­heur est au bout du che­min. Po­ly­graphe igno­ré, Saint- Si­mon sus­ci­te­ra, tout au long du xix siècle, de sin­gu­liers adeptes. Deux per­son­nages nom­més En­fan­tin et Ba­zard – ça ne s’in­vente pas ! – vont ain­si conduire une sorte de secte où est cen­sé s’ex­pé­ri­men­ter le monde nou­veau. Si­mul­ta­né­ment, nombre de fi­dèles se­ront à l’ori­gine de quelques grandes réa­li­sa­tions in­dus­trielles.

Le saint- si­mo­nisme est la ma­trice du gou­ver­ne­ment tech­no­cra­tique. Par là, sug­gère avec ma­lice Jean Le­brun, brillant pré­fa­cier, ne se­rait- il pas une utile contri­bu­tion à la com­pré­hen­sion du ma­cro­nisme à tra­vers les âges ?

His­toire du saint­si­mo­nisme par Sé­bas­tien Char­lé­ty, 416 p., Per­rin, 22,50 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.