L’EXA­MEN

(El Exa­men) par Ju­lio Cortá­zar, tra­duit de l’es­pa­gnol (Ar­gen­tine) par Jean-Claude Mas­son, 368 p., De­noël/Em­preinte, 16 €

Lire - - Dossier Spécial - Alexandre Fillon

Écrit en 1950 et pu­blié après sa mort, L’Exa­men ou­vrait en grand les portes de l’oeuvre de Ju­lio Cortá­zar. Ce « ro­man du sur­sis », comme le dit son tra­duc­teur et pré­fa­cier Jean-Claude Mas­son, est an­cré dans un Bue­nos Aires dé­jà sous la coupe de Pé­ron. On y suit les dé­am­bu­la­tions de Juan et Cla­ra, An­drés et Stel­la, flan­qués d’un jour­na­liste ap­pe­lé le « chro­ni­queur ». Une bande de lit­té­raires mé­lan­co­liques qui écrivent, traînent dans les bars, s’en­ivrent et peuvent par­ler in­dé­fi­ni­ment de Mal­raux et Coc­teau, de Vir­gi­nia Woolf et Bal­zac.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.