VILLE SANS LOI

(Wild Town) par Jim Thomp­son, tra­duit de l’an­glais (États-Unis) par Pierre Bon­dil, 288 p., Ri­vages/Noir, 7,90 €

Lire - - Dossier Spécial - H.A.

Deux shé­rifs (Han­lon et Ford) et trois femmes fa­tales (Joyce, Amy et Ro­sa­lie) vivent à Rag­town, une ville texane qui s’est dé­ve­lop­pée grâce au pé­trole. Quand un an­cien tau­lard ar­rive en ville et de­vient agent de sé­cu­ri­té, ce bre­lan s’ouvre aux ma­ni­pu­la­tions et autres hy­po­cri­sies. D’au­tant que cinq mille dol­lars ont dis­pa­ru de la caisse de l’hô­tel ap­par­te­nant à Han­lon. Un mo­dèle de ro­man noir, avec chas­sé-croi­sé de pro­ta­go­nistes et rythme au cor­deau. Pu­blié une pre­mière fois en Sé­rie Noire en 1965, il bé­né­fi­cie d’une nou­velle tra­duc­tion in­té­grale, comme le fait ré­gu­liè­re­ment Ri­vages.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.