Sa­gan re­vi­si­tée

Lire - - Bd -

C’est en ou­vrant cet al­bum qu’on se dit que, s’il va de soi que l’on peut adap­ter n’im­porte quel ro­man en bande des­si­née, avec ce chef-d’oeuvre de Fran­çoise Sa­gan, non, ce n’est pas une évi­dence. Comment rendre l’élé­gance et la cruau­té de cette tra­gé­die, dé­gui­sée en ro­man-pho­to de luxe ? Eh bien, on a main­te­nant la ré­ponse : comme ça. Fré­dé­ric Ré­bé­na a concen­tré l’éner­gie du texte en dia­logues, avec une mince pe­tite mu­sique de voix off ; il a des­si­né net­te­ment, sans réa­lisme ex­ces­sif, d’une pointe sèche, ce jeu de l’amour et de la mort. P.O. Bon­jour tris­tesse par Fré­dé­ric Ré­bé­na, 96 p., Rue de Sèvres, 18

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.