« Roux à lier »

Lire - - Courrier -

Grand lec­teur, friand de découvertes et de nou­veaux livres, c’est tou­jours avec un réel plai­sir que j’achète et que je par­cours votre re­vue. Celle d’avril 2018 « spé­cial polar » m’a presque ré­ga­lé ! Quelques bonnes idées de lec­ture (la sé­lec­tion ita­lienne, par exemple), un peu trop d’au­teurs conve­nus dans l’uni­vers du polar, mais bon. Avide de nou­veau­tés, je par­cours avec in­té­rêt les pages 42-43, et j’achète sans at­tendre le livre de Chris­tian Roux, Que la guerre est jo­lie, en me fiant à la cri­tique d’Hu­bert Ar­tus. « Une des plus belles voix du polar so­cial à la fran­çaise. » Ex­cuse-moi pour cette fa­mi­lia­ri­té, Hu­bert, mais sé­rieu­se­ment : tu l’as lu ? Et si oui, t’es sé­rieux ? Soit c’est un co­pain à toi ( et je peux com­prendre), soit tu veux pu­blier chez Ri­vages, soit tu avais une chro­nique à rendre et tu étais à la bourre, mais quand même ! L’his­toire, le sus­pense et sur­tout l’écri­ture… C’est plat, l’his­toire est bi­don et le style !!! On n’écrit plus comme ça ! Ou en tout cas, on ne de­vrait plus ! […] Hu­bert : ar­rête ce genre de con­seils ! Ni­co­las Du­rand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.