Re­vue de presse Michel CRÉPU

Un autre cri­tique lit­té­raire s’est re­trou­vé au coeur de l’ac­tua­li­té. Re­tour ma­li­cieux sur l’af­faire Fillon avec l’an­cien directeur de la Re­vue des deux mondes.

Lire - - L’événement -

En quelque cent pages brillantes, Michel Crépu s’at­tarde au­jourd’hui sur l’af­faire Fillon et le « Pe­ne­lo­pe­gate » . Avant de re­prendre les rênes de la vé­né­rable Nou­velle Re­vue fran­çaise, l’écrivain et jour­na­liste veillait à la bonne marche d’une autre an­tique re­vue, ré­pu­tée confi­den­tielle. La Re­vue des deux mondes, dont il était alors le directeur de la ré­dac­tion, s’est en ef­fet sou­dain re­trou­vée fort mé­dia­ti­sée, lorsque l’épouse de l’ex-Pre­mier mi­nistre du quin­quen­nat sar­ko­zyen, Pé­né­lope Fillon, dé­fraya la ch­ro­nique. Quand il fut ren­du pu­blic qu’elle était gras­se­ment men­sua­li­sée en tant que « conseillèr­e lit­té­raire », char­gée de ré­di­ger des notes de lec­ture. Ce qui va­lut à Michel Crépu d’être in­ter­ro­gé par la bri­gade fi­nan­cière…

QUES­TION DE VER­TU

La dame, il ne l’a pour­tant ja­mais vue, comme il le ré­pète ici. Son ma­ri, il lui est ar­ri­vé de le croi­ser par­fois à des dî­ners or­ga­ni­sés par la Re­vue des deux mondes. En digne mo­ra­liste et fin let­tré, l’au­teur du Tom­beau de Bos­suet et de La Con­fu­sion des lettres part d’une « pe­tite ques­tion de ver­tu » . Et passe au crible l’in­at­ten­du vain­queur de la pri­maire. Un hé­ri­tier de la droite ré­pu­bli­caine à qui il trouve un cô­té Grand Meaulnes et une ma­nière « sé­rieuse et élé­gante » de dire la vé­ri­té. Un Fran­çois Fillon qui a croi­sé sur sa route un mau­vais obs­tacle, et « bê­te­ment heur­té du sou­lier un pe­tit caillou hor­ri­ble­ment poin­tu ». Avant de s’en­fon­cer dans le dé­ni et de som­brer.

Michel Crépu ob­serve son époque, son mi­lieu po­li­tique et ses chan­ge­ments. L’oc­ca­sion pour lui de re­gret­ter le nau­frage de la trans­mis­sion et la perte du tré­sor de la conver­sa­tion. De di­gres­ser sur Bar­rès. De bros­ser un por­trait sub­til et tou­chant de Phi­lippe Se­guin, « l’im­mo­bile triste » , le « pan­da de la Cour des comptes » . De re­gar­der d’un drôle d’air le « tri­bun » Mé­len­chon ou « l’an­ge­lot » Ma­cron – cet « ado­les­cent sur­doué » élu pré­sident d’une France qui « ne sait ab­so­lu­ment pas où elle en est ». Ce qui ne semble nul­le­ment être le cas de Crépu. Alexandre Fillon

HHHII Un em­pê­che­ment. Es­sai sur l’af­faire Fillon par Michel Crépu, 100 p., Gal­li­mard, 19 e. En li­brai­rie le 19 avril.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.