Femmes en rŽ­volte

Lire - - Théâtre -

Sur la scène pa­ri­sienne, deux femmes ai­mantent en ce mo­ment les re­gards. Si dif­fé­rentes soient-elles, celles-ci ont en com­mun de pour­suivre, avec une force dé­chi­rante, le même rêve : ce­lui de la li­ber­té.

La pre­mière est l’hé­roïne de La Ré­volte de Villiers de L’Is­leA­dam. Quand la pièce com­mence, Éli­sa­beth, che­veux re­le­vés en chi­gnon, guin­dée dans une robe aus­tère, re­porte des chiffres sur un grand cahier, en même temps qu’elle égrène les comptes à son ban­quier de ma­ri. Et sou­dain, cette femme, en ap­pa­rence si sou­mise, se lève et an­nonce cal­me­ment qu’elle s’en va. Qu’elle n’en peut plus de cette exis­tence qui la cor­sète et qui la nie. Ju­lie-Ma­rie Par­men­tier livre ce mo­no­logue hau­te­ment poé­tique et po­li­tique, avec une in­ten­si­té rare, pra­ti­que­ment sans bou­ger, comme si, son corps étant ca­de­nas­sé dans l’étau des conven­tions so­ciales, il ne lui res­tait que la bouche et le re­gard pour ex­pri­mer sa ré­bel­lion et la fo­lie de ses rêves. L’in­ter­pré­ta­tion est en­voû­tante.

À l’autre bout du spectre du jeu théâ­tral, sor­tie du ro­man d’Oli­vier Bour­deaut, En at­ten­dant Bo­jangles, une femme, fol­le­ment amou­reuse, elle, de son ma­ri, convoque au contraire tout son corps pour ex­pri­mer ce be­soin vis­cé­ral de vivre ses chi­mères, hors de toute règle et de tout en­ten­de­ment. À force de tour­billon­ner, tou­jours plus vite et plus fort, aux bras de son époux – ai­mé et ai­mant – sur la mu­sique de Nina Si­mone, elle fi­nit par perdre la rai­son et se noie, au sens propre, sous le re­gard in­cré­dule de son pe­tit gar­çon. Avec une grâce in­fi­nie, Anne Char­rier prête sa flexi­bi­li­té d’ac­trice à cette femme qui s’égare. Face à Di­dier Brice in­car­nant son ma­ri avec une élé­gance dou­lou­reuse, elle aus­si ma­gné­tise. La Ré­volte d’Au­guste de Villiers de L’Is­leA­dam, mise en scène de Charles Tord­j­man ; Théâtre de Poche Mont­par­nasse, 5, bou­le­vard du Mont­par­nasse, Pa­ris 6e ; du mar­di au sa­me­di à 21 heures, le di­manche à 15 heures.

En at­ten­dant Bo­jangles d’après Oli­vier Bour­deaut, adap­ta­tion et mise en scène

de Vic­toire Ber­ger-Per­rin ; La Pé­pi­nière théâtre, 7, rue Louis-le-Grand, Pa­ris 2e ; du mar­di au sa­me­di à 19 heures.

Anne Char­rier et Di­dier Brice, sur un air de Nina Si­mone.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.