LA DÉCOURONNÉ­E

Lire - - La Pochothèqu­e -

HHHII par Claude Amoz, 320 p., Ri­vages/ Noir, 7,90 E

PO­LAR Claude Amoz avait pris ses dis­tances avec le po­lar de­puis quelques an­nées. Son der­nier ro­man da­tait de 2003 et sa belle écri­ture, son goût pour les fan­tômes et les lieux sombres nous man­quaient. Nous re­voi­ci dans la pe­tite ville ima­gi­naire de Viâtre, vers la mon­tée de la Découronné­e. Sous la ca­ni­cule qui ra­len­tit les gestes, des per­son­nages fra­giles n’en fi­nissent pas de se col­le­ter avec leur pas­sé. La ro­man­cière les ré­vèle peu à peu. Frère mal­trai­té, ado­les­cente trau­ma­ti­sée, fa­mille écar­te­lée, ils ont tous des se­crets et tentent de vivre avec. Mais Claude Amoz n’est pas du genre à mettre de l’ordre dans son in­trigue et La Découronné­e pro­voque un léger ver­tige, por­té par un style qui re­fuse les ar­ti­fices. Pour mieux nous en­traî­ner vers une cruau­té qui bou­le­ver­se­ra toutes nos cer­ti­tudes. Ch­ris­tine Fer­niot

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.