SEULE VE­NISE

PAR CLAU­DIE GAL­LAY (ACTES SUD)

Lire - - En Couverture - Ch­ris­tine Fer­niot

C’était avant le suc­cès des Dé­fer­lantes. Clau­die Gal­lay n’en était pas à son pre­mier opus mais per­sonne n’avait en­core re­mar­qué la jeune ro­man­cière qui se per­met­tait de re­vi­si­ter Ve­nise en hi­ver, ses amours per­dues et ses rios si­len­cieux. En 2005, elle n’ai­mait que les phrases courtes et les sen­ti­ments es­quis­sés. Plus tard, Clau­die ar­ron­di­ra le mou­ve­ment, ajou­te­ra des ad­jec­tifs, mais c’est une autre his­toire. Nous voi­ci en com­pa­gnie d’une nar­ra­trice ron­gée par une rup­ture, che­mi­nant en com­pa­gnie des ombres. Seule, tel­le­ment seule dans la Ci­té des Amou­reux, elle pren­dra for­cé­ment le temps de ren­con­trer « les autres ». Tout semble ba­nal dans cette nar­ra­tion et pour­tant le charme opère dès la pre­mière page, avec cette nos­tal­gie as­su­mée, ce dé­sir conso­la­tif et cette jo­lie ma­nière de mar­cher sans but en es­pé­rant qu’au dé­tour d’une ruelle, l’aven­ture jaillisse. Puis­qu’on est à Ve­nise, la ville de tous les possibles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.