Bio-bi­blio­gra­phie

Lire - - L’entretien -

Né en 1929 au Chi­li, Alexandro Jodorowsky a fré­quen­té le mi­lieu du spec­tacle et du cirque, avant de re­joindre la France en 1953. Alors que son père l’ima­gi­nait mé­de­cin, le jeune homme tra­vaille, entre autres, avec le Mime Mar­ceau et Mau­rice Che­va­lier. Un temps dans le groupe théâ­tral post-sur­réa­liste Pa­nique – aux cô­tés de Fer­nan­do Ar­ra­bal et Ro­land To­por –, il re­part au Mexique dans les an­nées 1960. C’est alors que cet es­thète de l’éso­té­risme tourne plu­sieurs films à scan­dale, par­mi les­quels La Mon­tagne sa­crée. Après un pro­jet d’adap­ta­tion de Dune de Frank Her­bert, il se lance dans la bande des­si­née en col­la­bo­rant no­tam­ment avec Moe­bius (avec le­quel il crée la sé­rie L’In­cal), Juan Gi­mé­nez, Georges Bess ou Fran­çois Boucq. Pas­sion­né de psy­cha­na­lyse et de phi­lo­so­phie zen, ce maître du ta­rot de Mar­seille a éga­le­ment si­gné des re­cueils de poé­sie et des ro­mans, par­mi les­quels Le Pa­ra­dis des per­ro­quets. Son der­nier film, Poesía sin fin, fut pré­sen­té en 2016 à la Quin­zaine des réa­li­sa­teurs de Cannes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.