L’ima­gi­na­tion en mots

Lire - - Poésie -

Vous les avez peut- être dé­jà vus, ces poèmes qui viennent, de leurs rimes, mé­ta­phores et oxy­mores, égayer la grise rou­tine des tran­sports en com­muns fran­ci­liens. Pour la troi­sième an­née consé­cu­tive, le Grand Prix Poé­sie RATP a in­vi­té ses usa­gers (et les autres !) à lais­ser s’ex­pri­mer leur âme de poète ama­teur. À la clé, la chance de voir leur oeuvre af­fi­chée sur l’en­semble du ré­seau ! Plus de 11 000 par­ti­ci­pants, âgés de 12 à 94 ans, ont en­voyé leurs textes courts. Pré­si­dé par le chan­teur Ra­phaël, lau­réat du prix Gon­court de la nou­velle 2017 pour Re­tour­ner à la mer (Gal­li­mard), le ju­ry s’est réuni pour dé­par­ta­ger les cent fi­na­listes. Entre haï­kus, odes à la na­ture, ins­tants amou­reux, sou­ve­nirs d’en­fance, vers en­ga­gés, etc., il n’a eu que l’em­bar­ras du choix ! Après deux heures d’épi­neux mais joyeux dé­bats, les ju­rés sont par­ve­nus à élire un grand ga­gnant dans cha­cune des trois ca­té­go­ries (en­fants, ado­les­cents et adultes), ain­si qu’un Grand Prix gé­né­ral. Un re­cueil des plus belles pro­po­si­tions se­ra édi­té par Gal­li­mard. Voi­ci quelques-uns de nos coups de coeur – par­mi les­quels se cachent des lau­réats ! E.L.

« Ma conscience ! ces bat­te­ments d’aile af­fo­lés contre la vitre du monde. »

Ma­rie-Lise Mul­len, 57 ans, Mon­treuil (93)

« Il pleut et elle s’en fout Elle marche dans les rues qui, vi­dées de leurs âmes, sentent les ma­tins blêmes et l’odeur de la pluie. De sa nuit sans som­meil, elle reste sous le charme. Des sa­veurs dé­fen­dues, elle a goû­té les fruits. Ses ta­lons mé­tro­nomes battent le ma­ca­dam. Il pleut et elle s’en fout, elle sent qu’elle est en vie. »

Ma­rion Bon­ne­foy, 44 ans, Sainte-Croix-en-Ja­rez (48)

« Course contre la montre Un en­fant cou­rait, cou­rait, cou­rait, cou­rait… Il s’ar­rê­ta de cou­rir, es­souf­flé, Et ca­res­sa sa barbe blanche. »

Yves Le Car, 66 ans, Au­bi­gnan (84)

« Sou­viens-toi, à mi­di, dans les rues du Sen­tier, L’odeur du thé froid comme unique voi­sine, Quelques cris étouf­fés s’échap­pant des cui­sines, Ton sou­rire inon­dait les clients du ca­fé. »

Bas­tien Resse, 27 ans, Pa­ris (75)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.