« Le per­son­nage de ma mère, presque fou, échappe à toute étude »

Ma­rie Billet­doux ra­conte, dans un livre pas­sion­nant, la re­la­tion ex­plo­sive et in­tense qui l’unit à sa mère.

Lire - - À SUIVRE L’ORIGINE D’UN LIVRE - Pro­pos recueillis par Alexandre Fillon

Pour­quoi avoir at­ten­du si long­temps pour consa­crer un plein vo­lume à votre mère ? • Ma­rie Billet­doux. Je n’étais pas prête, pen­sais ne ja­mais l’être. Le per­son­nage de ma mère, presque fou, aus­si im­pré­vi­sible qu’un ani­mal, échappe à toute étude. Il est im­pos­sible à sai­sir, à en­fer­mer dans une forme. Lors­qu’elle a re­çu le livre de mes mains, forte de ses 93 ans, elle a dit : « Et pour tout ce que tu ne sais pas en­core de moi, que vas-tu faire ? » L’ami qui était pré­sent s’est écrié en riant : « Eh bien, le tome 2 ! »

Com­ment, et où, avez-vous écrit Femme pre­nant plai­sir à ses fu­reurs ?

• M. B. Com­ment, je me le de­mande en­core… Je constate que je l’ai fait en ne vou­lant pas sa­voir que je le fai­sais. Pre­mières phrases en jan­vier 2015, à froid, tête bais­sée, comme obéis­sant à un tra­vail com­man­dé. Le dé­clic a eu lieu quand j’ai vu que mon nou­veau « je » pou­vait ob­jec­ti­ve­ment ra­con­ter l’« autre » – celle qu’elle avait ap­pe­lée Ra­phaële – morte à ses yeux de mère pour avoir osé écrire sur son ma­ri, qui était aus­si mon père… Où ? Chez moi, en pas­sant du lit à la table et de la table au lit, là où il s’écrit énor­mé­ment de choses sur­pre­nantes sans ef­fort.

Vous avez tou­jours eu l’art des titres. D’où vient ce­lui-ci ?

• M.B. D’une lettre d’elle à sa mère, en ma­nière d’ex­cuses, après l’une de ses for­mi­dables co­lères : « Ma mère, elle a toutes les qua­li­tés que je n’ai pas… Je sens com­bien je res­semble da­van­tage à Mon­sieur Co­lin [son père] dans cette ma­nière que j’ai de prendre plai­sir à mes fu­reurs. De plus j’aime ma co­lère. Donc il ne faut pas prendre au pied de la lettre tout ce que j’ex­pulse de moi… »

HHHII Femme pre­nant plai­sir à ses fu­reurs par Ma­rie Billet­doux, 450 p., JC Lat­tès, 22 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.