Re­tour en grâce

Louis-Hen­ri de La Ro­che­fou­cauld ex­plore, avec hu­mour et au­dace, le thème de Jésus, re­de­ve­nu po­pu­laire.

Lire - - À SUIVRE - A.F.

Né en 1985, Louis de Cal ville est au­teur, com­po­si­teur et in­ter­prète. Le nar­ra­teur de Louis-Hen­ri de La Ro­che­fou­cauld se sent à la croi­sée des che­mins. Fils d’un comte qui n’a ja­mais por­té de jeans et d’une mère fan des Beatles, Louis est ver­sé dans la mu­sique de jeunes. Mon­sieur a un em­ploi du temps bien char­gé. Cet ama­teur de Sten­dhal et de Pas­cal (Blaise, pas Obis­po) prend le thé porte de Cham­per­ret avec Phi­lippe Ma­noeuvre et vi­site Ch­ris­tophe ( Be­vi­lac­qua), autre ama­teur de thé, à

Mont­par­nasse. Il lui ar­rive de se rendre à un concert de U2 ou au lan­ce­ment d’un al­bum de Ka­ty Per­ry. Railleur, il n’hé­site pas à se mon­trer per­fide avec Ben­ja­min Bio­lay. Il faut dire qu’ado­les­cent il pré­fé­rait net­te­ment les mé­lo­dies du dé­funt Jeff Bu­ck­ley… Et qui sont donc ces étranges Bri­gandes, dont les chan­sons fe­raient pas­ser Phi­lippe Mu­ray pour un joyeux trots­kiste ? So­tie pé­tillante, La Pro­phé­tie de John Len­non ne manque pas de swing. La Pro­phé­tie de John Len­non par Louis-Hen­ri de La Ro­che­fou­cauld, 288 p., Stock, 19,50 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.