Qui sont les aven­tu­riers fran­co­phones du Nou­veau Monde ?

À tra­vers des bio­gra­phies éton­nantes, Gilles Ha­vard étu­die les ren­contres entre In­diens et co­lons de langue fran­çaise en Amé­rique, pré­texte à un grand ré­cit eth­no­gra­phique.

Lire - - BONNE QUESTION - Gilles Ha­vard,

Dans les livres d’his­toire des pe­tits Amé­ri­cains, il n’y en a que pour Sit­ting Bull et le gé­né­ral Lee. Pour­tant, en foui­nant dans les ar­chives, l’his­to­rien Gilles Ha­vard re­trace les des­tins in­croyables d’aven­tu­riers fran­co­phones ou­bliés. Ses hé­ros – ou an­ti­hé­ros ? – sont fran­çais ou ca­na­diens. Ils s’ap­pellent Ni­co­las Per­rot, Jean- Bap­tiste Tru­teau ou Pierre Beau­champ. Leurs noms at­testent qu’ils n’ont

pas ac­cos­té au Mas­sa­chu­setts avec le May­flo­wer. Tous ont rê­vé de gloire, mais tous n’ont pas bien fi­ni…

Dans ses récits en­le­vés et do­cu­men­tés, le di­rec­teur de re­cherche au CNRS Gilles Ha­vard nous plonge dans le quo­ti­dien de ces pion­niers qui par­laient la langue de Mo­lière. Le lec­teur croise le che­min de Pierre Gam­bi, as­sas­si­né par des In­diens en Flo­ride au xvi e siècle. L’em­pa­thie que l’on peut d’abord éprou­ver pour ce pauvre hère en terre in­con­nue s’es­tompe vite à la lu­mière des faits. Il l’avait un peu cher­ché, lui qui se condui­sait en ty­ran ! Le ré­cit sui­vant, consa­cré à l’in­ter­prète Étienne Brû­lé, n’est pas plus re­lui­sant. Les Hu­rons du Ca­na­da lui ont éga­le­ment fait la peau, en dé­pit de leurs hautes va­leurs so­ciales. C’est que le Fran­çais avait ma­ni­fes­te­ment com­mis un im­pair di­plo­ma­tique…

À bien lire Ha­vard, on se dit que les aven­tu­riers fran­co­phones n’ont pas mar­qué l’His­toire, ayant pré­fé­ré la ma­noeuvre po­li­tique à la vio­lence des An­glo- Saxons. Mais leurs mé­con­nais­sances des moeurs in­diennes et leur morgue les ont des­ser­vis. Par­mi eux, on comp­tait ce­pen­dant des « hé­ros pi­ca­resques » , à l’ins­tar de Pierre-Es­prit Ra­dis­son, qui a conté ses aven­tures chez les Iro­quois. À la ques­tion « qui sont les aven­tu­riers fran­co­phones du Nou­veau Monde ? », il convient donc de ré­pondre, tel l’au­teur dans sa conclu­sion : des fan­tômes de­ve­nus « cas d’études ».

Virginie Gi­rod HHHII L’Amé­rique fan­tôme. Les Aven­tu­riers fran­co­phones du Nou­veau Monde par

656 p., Flam­ma­rion, 26 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.