BLANC BON­NET ET BON­NET BLANC

Im­mer­sion dans l’uni­vers des Sch­troumpfs à Pa­ris Expo, porte de Ver­sailles.

Lire - - ENQUÊTE LES PARCS D’ATTRACTION­S LITTÉRAIRE­S - Gla­dys Ma­ri­vat sch­troump­fex­pe­rience.com

Se ré­veiller dans la peau d’un Sch­troumpf d’un mètre vingt, le vi­sage bleu, avec un bon­net blanc sur la tête. Sa­luer la Sch­troump­fette dans sa mai­son cham­pi­gnon, puis dé­vo­rer des tartes aux myr­tilles ar­ro­sées de sal­se­pa­reille. En­fin, vo­ler à dos de ci­gogne, loin des griffes d’Az­raël et du piège ten­du par l’hor­rible Gar­ga­mel… Telle est l’aven­ture qui at­tend le vi­si­teur jus­qu’au 20 oc­tobre, porte de Ver­sailles à Pa­ris. Entre l’ex­po­si­tion et le spec­tacle, le parc d’at­trac­tions et la prouesse tech­no­lo­gique, la Sch­troumpf Ex­pé­rience consiste en une im­mer­sion to­tale dans le monde créé en 1958 par l’ar­tiste belge Pierre Cul­li­ford, dit Peyo (1928-1992). C’est à l’oc­ca­sion des 60 ans des Sch­troumpfs, en 2018, que la so­cié­té IMPS, qui ex­ploite les droits des pe­tits bon­hommes bleus, s’est as­so­ciée au stu­dio belge Ce­co­for­ma pour créer un événement au­tour de ces hé­ros qui ont conquis le monde. Ils sont au coeur de 37 albums ven­dus à 50 mil­lions d’exem­plaires dans 90 pays, d’une sé­rie té­lé­vi­sée dif­fu­sée dans une cen­taine de pays, de trois films, ain­si que de quatre parcs d’at­trac­tions (Ma­lai­sie, An­vers, Du­baï, Mos­cou, et bien­tôt en Chine). Pa­ris n’est que l’une des étapes de la Sch­troumpf Ex­pé­rience, en tour­née mon­diale pour dix ans. Son in­té­rêt est d’of­frir un scé­na­rio ori­gi­nal, bien qu’ins­pi­ré des albums. Dé­cli­née en neuf salles sur 1 500 mètres car­rés, l’ex­pé­rience est ac­ces­sible à par­tir de l’âge de 3 ans. Elle di­ver­ti­ra pe­tits et grands. Et donne « schtroump­fe­ment » en­vie de (re-)lire les aven­tures des chères créa­tures bleues !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.