Vivre, avant tout

À tra­vers les per­son­nages de leurs ro­mans, Bern­hard Schlink et Ro­bert Me­nasse ex­plorent les vi­cis­si­tudes de la vie et cette vo­lon­té de se battre, tou­jours, en­vers et contre tout.

Lire - - LITTÉRATUR­E ÉTRANGÈRE - Bern­hard Schlink, Ro­bert Me­nasse,

La lit­té­ra­ture de langue al­le­mande se porte comme un charme. Voi­ci côte à côte en librairie deux de ses meilleurs re­pré­sen­tants ac­tuels. Le pre­mier est al­le­mand, le se­cond au­tri­chien. Bern­hard Schlink, dont on n’a pas ou­blié Le Li­seur, im­pres­sionne à nou­veau avec Ol­ga. L’his­toire, à la fin du xixe siècle, d’une pe­tite fille si­len­cieuse, qui ap­prend à lire et à écrire avant d’al­ler à l’école. L’hé­roïne de Schlink a eu une en­fance pauvre en Po­mé­ra­nie, dans l’est de l’Em­pire al­le­mand. Ses pa­rents ont été em­por­tés par le ty­phus, elle a été élevée par sa grand-mère. Elle ne va rien cé­der et se battre pour de­ve­nir ins­ti­tu­trice. Son com­pa­gnon de jeux, Her­bert, est éper­du­ment amou­reux d’elle. Lui est un gar­çon bien né, avec un ave­nir tout tracé. Il doit re­prendre le do­maine, la raf­fi­ne­rie et la brasserie de la fa­mille, épou­ser une de­moi­selle de son rang. Sauf qu’Her­bert pré­fère par­tir à l’aven­ture en Afrique, en Amé­rique du Sud et en Arc­tique, se lan­cer dans la tra­ver­sée du pas­sage du Nord-Est. Pen­dant qu’Ol­ga lui écrit des lettres

en at­ten­dant ses re­tours, cou­chant sur le pa­pier son amour et sa co­lère.

LA VALSE DE L’EXIS­TENCE

Sa­lué pour Don Juan de la Manche

et Chas­sés de l’en­fer,

Ro­bert Me­nasse, lui, or­chestre avec vir­tuo­si­té un vaste bal­let se dé­rou­lant à Bruxelles, sous la pluie. Dans

La Ca­pi­tale, il est ques­tion d’un cochon qui court dans les rues, d’un meurtre com­mis à l’hô­tel At­las, de l’Eu­rope et de plu­sieurs de ses re­pré­sen­tants. On y fait la connais­sance d’une foule de per­son­nages qui se croisent ou se fré­quentent : une Grecque qui boit trop d’ou­zo et un Al­le­mand portant le pré­nom exo­tique de Kai-Uwe ; un doc­teur au­tri­chien qui rêve de de­ve­nir un

« nar­ra­teur d’his­toires an­té­rieures » et se de­mande qui a in­ven­té la moutarde ; un fonc­tion­naire de la Com­mis­sion eu­ro­péenne dé­pres­sif et un homme de 60 ans sur le point de dé­mé­na­ger.

Ra­di­ca­le­ment dif­fé­rents dans leur forme et tout aus­si ta­len­tueux, Bern­hard Schlink et Ro­bert Me­nasse parlent fi­na­le­ment de la même chose. De cette étrange aven­ture qu’est l’exis­tence, avec son lot d’at­tente, de ques­tions, de sur­prises et de dé­cep­tions.

Alexandre Fillon

 Ol­ga (Id) par tra­duit de l’al­le­mand (Al­le­magne) par Ber­nard Lor­tho­la­ry, 272 p., Gal­li­mard, 19 €  La Ca­pi­tale

(Die Haupts­tadt) par tra­duit de l’al­le­mand (Au­triche) par Oli­vier Man­no­ni, 448 p., Ver­dier, 24 €

Ro­bert Me­nasse

Bern­hard Schlink

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.