Pe­tites graines de vio­lence

Lire - - LITTÉRATUR­E FRANÇAISE - Hu­bert Ar­tus

De nos jours, la jus­tice pé­nale des mi­neurs se re­trouve ré­gu­liè­re­ment sous les feux de l’ac­tua­li­té. Aus­si ap­pré­cie­ra- t- on ce ro­man de Jean-Ch­ris­tophe Tixier qui la re­garde dans le ré­tro­vi­seur, lorsque la IIIe Ré­pu­blique avait créé HHHII les mai­sons d’édu­ca­tion Les Mal-ai­més sur­veillée, à l’image de

par Jean­celle de Vail­hau­quès, dans Ch­ris­tophe Tixier, l’Hé­rault, fer­mée en 1884.

320 p., Al­bin Des ado­les­cents en sortent

Mi­chel, 19,50 € pré­ci­sé­ment à cette date, quand com­mence ce ro­man qui se pour­suit en 1901. Voi­là que fermes et trou­peaux sont alors dé­ci­més par des ma­la­dies sou­daines, tan­dis que se pro­duisent d’autres évé­ne­ments étranges. Les pay­sans, ef­frayés par la ru­meur d’une sé­pa­ra­tion de l’Église et de l’État, ac­cusent le diable : « Ce sont les en­fants qui re­viennent », disent-ils pour justifier leur épou­vante. Par sa nar­ra­tion réa­liste et en­sor­ce­lée, Les Mal-ai­més at­tise le feu. Sai­sis­sant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.