Chienne de vie

Bru­no Ma­si ana­lyse et dé­crit su­per­be­ment le mal-être d’un jeune gar­çon que l’exis­tence n’épargne pas.

Lire - - LITTÉRATUR­E FRANÇAISE - Alexandre Fillon

On a ra­re­ment aus­si bien par­lé de l’en­nui de l’ado­les­cence que ne le fait Bru­no Ma­si dans son deuxième ro­man, La Ca­li­for­nie. Un vo­lume ten­du, cou­pant et lan­ci­nant que l’on n’ou­blie­ra pas. Le nar­ra­teur, Mar­cus, a 13 ans. Fan de foot, il écoute les chan­sons d’Alain Cham­fort en cas­sette sur son Walk­man. Au­tour de lui, il y a une France dont Laurent Fa­bius est le Pre­mier mi­nistre. Une ville ja­mais nom­mée, en bord de mer, où souffle le mis­tral. Une mère, An­nie, por­tée sur l’al­cool, les sor­ties et les fugues. Un frère, Dimitri, équi­pier chez MacDo, qui n’hé­site pas à le rouer de coups. Mar­cus traîne avec son co­pain Vir­gile qu’il connaît de­puis

tou­jours. Il lorgne sur les formes de filles pré­nom­mées Pé­né­lope ou Noé­mie- Mé­lo­die. Va au ci­né­ma voir le der­nier James Bond ou To Live and Die in L.A. de William Fried­kin, et son hé­ros qui saute dans le vide avec un fi­lin. Écoute l’émis­sion de Francis Zé­gut. Se de­mande si sa mère va ré­ap­pa­raître… Mar­cus a l’im­pres­sion d’être un fi­gu­rant, il n’ar­rive pas à po­ser des mots sur le flot d’émo­tions qui lui sai­sit la poi­trine. Vingt ans plus tard, tous ces mo­ments se­ront en­core gra­vés dans sa mé­moire. Comme dans celle du lec­teur, hyp­no­ti­sé par la mu­sique de Bru­no Ma­si.

HHHII La Ca­li­for­nie par Bru­no Ma­si, 200 p., JC Lat­tès, 17 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.