MA­GA­ZINE

Lire - - CONTENTS - Laë­ti­tia Fa­vro

Après cinq ro­mans et trois adap­ta­tions sur grand écran, la pa­pesse de la pro­vo­ca­tive ro­mance tourne la page des Cin­quante nuances, re­cords des ventes lit­té­raires mon­diales de la dé­cen­nie avec plus de 150 mil­lions d’exem­plaires écoulés. Mais qui pour suc­cé­der au couple gen­ti­ment BDSM for­mé par Anas­ta­sia Steele et Ch­ris­tian Grey ? En ac­cord avec les codes du genre, Maxim Tre­ve­lyan est un sé­dui­sant et riche aris­to­crate bri­tan­nique « qui n’a ja­mais eu à tra­vailler et dort ra­re­ment seul », quand Ales­sia De­ma­chi est pré­sen­tée par sa créa­trice comme une « Cen­drillon des temps mo­dernes ».

La pauvre in­gé­nue face au nan­ti dé­pra­vé ? Oui, mais, face aux ac­cu­sa­tions d’in­con­sis­tance en­vers sa pré­cé­dente hé­roïne, E.L. James dote Ales­sia d’une forte per­son­na­li­té et d’un don cer­tain pour la mu­sique, en plus d’un pas­sé énig­ma­tique sus­cep­tible de condam­ner sa re­la­tion avec Maxim. Mar­quée par le mou­ve­ment #MeToo pen­dant la ré­dac­tion de son ro­man, l’au­teure af­firme par ailleurs avoir ac­cor­dé une at­ten­tion toute par­ti­cu­lière à la no­tion de consen­te­ment, dont l’al­ter­nance des points de vue, ab­sente dans la pré­cé­dente tri­lo­gie, est l’une des tra­duc­tions. Point de fouet ni de red room, l’éro­tisme dé­ve­lop­pé dans Mon­sieur (JC Lat­tès) ex­plore une sen­sua­li­té dif­fé­rente de celle des Cin­quante nuances. Avec Londres, les Cor­nouailles et les Bal­kans pour toile de fond, dé­sir et dan­ger comme mo­teurs de l’ac­tion, nul doute que les aven­tures co­quines de ce nou­veau tan­dem sau­ront sé­duire au-de­là des ama­teurs/trices de « mom­my porns ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.