Compte à re­bours

Bor­ja Gonzá­lez mêle pas­sé et pré­sent dans un al­bum mystique et éva­nes­cent sur la mu­sique, la mé­lan­co­lie et la ré­bel­lion ju­vé­nile.

Lire - - BANDE DESSINÉE - Pas­cal Ory

Oui, Bor­ja Gonzá­lez aime les spectres ! On de­vrait d’ailleurs bien­tôt lire sa sé­rie de récits sur les fan­tômes, dé­jà tes­tée en ver­sion nu­mé­rique ( The Un­seen Rec­cords). Mais ce qu’il nous offre ici va plus loin. En ef­fet, l’his­toire qu’il nous ra­conte est elle-même fan­to­ma­tique et, plus en­core, son des­sin. À com­men­cer par la ma­nière dont il des­sine les sil­houettes de ses per­son­nages – quand il ne s’agit pas d’un sque­lette – sans vi­sage et sans mains. Face à ce­la, le lec­teur est au­to­ri­sé à se dire qu’on va lui vendre ter­reur et trem­ble­ment. Mais c’est tout le contraire. Il y a bien dans The Black Holes des mo­ments de crise, à vrai dire plu­tôt de l’ordre de ces em­brouilla­mi­nis d’ado­les­cents aux­quels on don­nait na­guère le nom fleuri de « crise de nerfs ». Ce n’est pas que les per­son­nages ne souffrent pas, mais ce

qu’il y a de cer­tain, c’est qu’ils ne meurent pas. Le sque­lette sus­men­tion­né, seul per­son­nage ma­cabre, a du vague à l’âme : « Tu n’es pas mort, n’est-ce pas ? lui de­mande Te­re­sa. — J’es­père bien que non », répond-il.

Pour le reste, la co­mé­die humaine dans la­quelle nous sommes plon­gés n’est com­po­sée que de femmes, cinq d’un cô­té, trois de l’autre. Les pre­mières vivent en 1856, dans une at­mo­sphère à la Brontë, les se­condes en 2016, et veulent créer un group punk (s’ap­pel­le­ra- t- il The Un­seen ?…). Entre ces deux groupes cir­culent des pa­pillons rouges et des textes obs­curs que Te­re­sa en­fouit, en 1856, dans une boîte à bon­bons re­trou­vée cent soixante ans plus tard par Lau­ra. Vous suivez ? Peu im­porte, plon­gez- vous dans la lec­ture de cet al­bum hypnotique et cré­pus­cu­laire, han­té par Ed­gar Poe et Alan Ve­ga.

HHHHI The Black Holes (id) par Bor­ja Gonzá­lez, tra­duit de l'es­pa­gnol (Es­pagne) par Ch­ris­tilla Vas­se­rot, 128 p., Dar­gaud, 18 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.