HIS­TOIRE

Pa­trick Bou­che­ron pu­blie un livre pour his­to­riens sur saint Am­broise et le sys­tème des pou­voirs de l’Oc­ci­dent chré­tien.

Lire - - CONTENTS -

Les nom­breux lec­teurs de l’His­toire mon­diale de la France* de­vront feuille­ter avec at­ten­tion le der­nier livre de Pa­trick Bou­che­ron avant d’al­ler outre. Car La Trace et l’Au­ra – titre ins­pi­ré d’un texte de Wal­ter Ben­ja­min (« La trace est l’ap­pa­ri­tion d’une proxi­mi­té […]. L’au­ra est l’ap­pa­ri­tion d’un loin­tain. ») –, consa­cré au sou­ve­nir de l’évêque de Mi­lan (339-390), l’un des quatre grands doc­teurs la­tins de l’Église, mais aus­si au mé­tier d’his­to­rien, est aux an­ti­podes du pré­cé­dent. Ce nou­vel ou­vrage de Bou­che­ron, si­gné par lui seul, est en ef­fet un livre éru­dit et es­car­pé, par­fois abs­cons. Un exemple ? Cette phrase re­le­vée par­mi d’autres. « Car qu’est-ce qu’un nom propre en vérité, si­non la ligne de basse d’une rhap­so­die, son rythme pri­mor­dial qui ra­mène chaque in­di­vi­du à l’in­va­riance obs­ti­née de ses de­ve­nirs pos­sibles ? » Sans doute le pro­fes­seur au Col­lège de France, ti­tu­laire de la chaire d’« His­toire des pou­voirs en Eu­rope oc­ci­den­tale ( xiii e- xvi e siècle) », aime-t-il à se regarder écrire.

Mais l’es­sen­tiel est son re­tour à ses chères études, à l’Ita­lie mé­dié­vale et au saint pa­tron de la ville de Mi­lan. Pa­trick Bou­che­ron avait dé­jà di­ri­gé un ou­vrage proche, La Mé­moire d’Am­broise de Mi­lan. Usages po­li­tiques et so­ciaux d’une au­to­ri­té pa­tris­tique en Ita­lie. Il ne s’agis­sait pas d’une bio­gra­phie, mais d’une étude sur les « lieux ur­bains ico­no­gra­phiques for­mant une géo­gra­phie mé­mo­rielle du sou­ve­nir ». L’his­to­rien est

donc re­ve­nu dans la ca­pi­tale lom­barde, dé­jà choi­sie il y a trente ans pour une thèse, afin de cer­ner « le saint pa­tron de la ville et pro­tec­teur céleste de sa conscience ci­vique » et le « bri­co­lage mé­mo­riel » dont il a été l’ob­jet. D’où « Vies post­humes d’Am­broise de Mi­lan ( IVe-XVIe) », le sous-titre de ce livre sa­vant à ne pas pla­cer entre toutes les mains. E. H. *Dis­po­nible dans une nou­velle ver­sion illus­trée et aug­men­tée (Seuil).  La Trace et l’Au­ra. Vies post­humes d’Am­broise de Mi­lan ( e- e siècle) par Pa­trick Bou­che­ron, 544 p., Seuil, 25 € IV XVI

Alexandre le Grand fon­dant Alexan­drie, ta­bleau de Pla­ci­do Cos­tan­zi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.