OU­BLIER KLA­RA D’ISABELLE AU­TIS­SIER

Lire - - LITTÉRATUR­E FRANÇAISE - Alexandre Fillon

LE HÉ­ROS, IOU­RI, EST AT­TA­CHANT ET IN­CAR­NÉ.

À 46 ans, cet or­ni­tho­logue et pro­fes­seur à l’uni­ver­si­té doit af­fron­ter son pas­sé. Il quitte les États-Unis, où il tra­vaille et où il aime, pour re­ve­nir dans cette Rus­sie qu’il a fuie vingt-trois ans plus tôt. En pen­sant ne ja­mais y re­mettre les pieds. Jus­qu’au jour où il s’en­vole vers Mour­mansk, la ville por­tuaire où son père Rubin est sur le point d’être em­por­té par un can­cer du foie.

ISABELLE AU­TIS­SIER EX­PLORE LE DES­TIN TOUR­MEN­TÉ DE L’URSS À TRA­VERS LE PER­SON­NAGE DE KLA­RA SERGUEÏVA BONDAREV.

La grand-mère de Iou­ri, qui se­rait morte d’une ma­la­die pul­mo­naire au dé­but des an­nées 1950. Avant de s’éteindre, Rubin a be­soin de ra­con­ter à son fils une sombre his­toire vieille de soixante-dix ans. De re­mon­ter au soir où des hommes sont ve­nus ar­rê­ter la géo­logue aux yeux bleus ma­riée à An­ton. En lais­sant ce der­nier im­puis­sant et seul avec son en­fant. Kla­ra se se­rait li­vrée à des ac­ti­vi­tés contre-ré­vo­lu­tion­naires, au­rait ver­sé dans l’es­pion­nage et la pro­pa­gande contre le pou­voir so­vié­tique.

OU­BLIER KLA­RA EST POR­TÉ PAR UN VI­GOU­REUX SOUFFLE RO­MA­NESQUE.

Isabelle Au­tis­sier cap­ture son lec­teur et l’en­traîne dans une aven­ture puis­sante. Celle de Iou­ri qui voyage au temps du gou­lag afin d’ac­com­plir son de­voir en­vers un père mou­rant. Et se rap­pelle com­ment il en vint à ai­mer les oi­seaux. À sor­tir de l’en­fance au mo­ment où Gor­bat­chev com­men­çait à ré­vo­lu­tion­ner l’URSS, fai­sant souf­fler un vent de li­ber­té qui lais­sait croire aux So­vié­tiques qu’ils sor­taient en­fin « d’un hi­ver qui au­rait du­ré plu­sieurs dé­cen­nies ».

Ou­blier Kla­ra par Isabelle Au­tis­sier, 322 p., Stock, 20 €. En librairie le 2 mai.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.